Une autre victoire des Raptors sans Pascal Siakam

Publié le 10 novembre 2022 par Liam Houde

Un grand total de 13 matchs avaient lieu mercredi soir à travers l'associtation, et les Raptors ont été parmi les vainqueurs de la soirée grâce à Fred VanVleet et O.G. Anunoby, eux qui ont permis le gain de 116-109 à Toronto, face aux Rockets de Houston.

Sensationnel des deux côtés du terrain hier, O.G. ajoute à une candidature déjà fort intéressante en vue d'un potentiel trophée de Joueur défensif par excellence – ou d'une place au sein d'une équipe All-Defensive.

VanVleet, pour sa part, enregistrait son plus haut total de points de la jeune campagne, avec 32, qu'il agrémentait de 3 rebonds, 4 passes décisives, ainsi que 4 interceptions toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Le meneur de jeu a accompli le tout en 35 minutes de jeu, avec aucun revirement à sa fiche et sept tirs à 3 points réussis sur 16 tentatives (44%).

Après une difficile sortie contre les 76ers de Philadelphie le 28 octobre, où Fred n'avait récolté qu'un point sur un rendement nul de 0/11 au tir, en raison d'un inconfort au dos, il a pris trois parties de repos afin de mieux revenir au jeu. Et il peut dire « mission accomplie » à la suite de ses trois dernières prestations.

En trois sorties depuis son retour, Steady Freddy porte bien son surnom, grâce à ses moyennes de 29.7 PTS, 3.7 REB, 6.5 AST, 2.0 STL et six tirs à 3 points par match sur 46% du périmètre. Il a frappé au moins cinq triplés lors de chacune de ces performances, rappelant au reste de la ligue qu'il demeure un tireur d'élite; son taux de réussite du centre-ville pour la saison est actuellement à 42%, malgré 41% au tir.

S'il était l'engin offensif des 116 points engendrés par son équipe, VanVleet a également eu son mot à dire en zone défensive, rendant la vie difficile à Jalen Green et – surtout – Kevin Porter Jr, lui qui a quitté le Scotiabank Arena avec seulement 12 points à son compte, 4 revirements et un rendement de 36% du terrain. Lors d'une séquence remarquable, le petit point guard aux mains furtives des Raptors a dérobé le ballon de celles de KPJ à deux reprises en trois possessions.

Or, d'un point de vue défensif, c'était à nouveau O.G. Anunoby qui se levait tel la vedette du match. L'ailier s'est tâché d'ajouter 27 points, 10 rebonds, 3 interceptions et 1 contre au tableau, en convertissant 10 de ses 20 tirs totaux et 4/9 depuis l'arche.

Il s'agissait d'un sixième affrontement consécutif pour O.G. à 3 vols de ballon ou plus, ce qui le place parmi une liste élite de défenseurs périphériques; depuis 10 ans, seuls Rajon Rondo (7), Victor Oladipo (8) et Chris Paul (8) ont enregistré au moins 3 interceptions à l'occasion de six duels consécutifs ou plus.

À ce sujet, son acolyte de longue date et bon ami Fred VanVleet avait quelques mots à dire en conférence d'après-match.

« Il le prend finalement personnel (en défense). S'il devient plus méchant, il deviendra très épeurant. [...] Il peut probablement voler le ballon quand ça lui chante. [...] Il ressemble à un Joueur défensif de l'année jusqu'ici. »

Fred VanVleet à propos d'O.G. Anunoby, via Josh Lewenberg, TSN

D'autres contributeurs importants de la rencontre pour les locaux incluent Scottie Barnes et ses 13 points, 8 rebonds, 5 mentions d'aide et 2 contres, ainsi que le vétéran Otto Porter Jr en sortie de banc, lui qui a su récolter 14 points et 6 rebonds en mettant deux triplés (sur cinq essais). À la toute fin du quatrième engagement, lorsque les Rockets ne voulaient simplement pas jeter l'éponge, c'était Porter qui plantait deux dagues de 3 points dans le cœur des adversaires, question de sceller l'issue du match.

En se faisant, Otto, qui portait l'uniforme torontois pour seulement une cinquième fois en carrière, connaissait son premier grand moment « signature » à titre de Raptor. Et les partisans lui ont laissé savoir ce qui en était. Ses 23 minutes et 28 secondes jouées mercredi sont devenues son plus haut total depuis son arrivée au nord de la frontière.

Seul le sophomore Jalen Green (21 PTS, 6 REB, 6 AST) parvenait à percer la défensive opposante pour terminer avec plus de 20 points, chez cette jeune formation des Rockets qui tombe alors à 2-10 sur la campagne. Les Lakers de Los Angeles représentent le seul autre groupe du circuit sous la barre des .200, tandis que les Raps ajoutaient un septième triomphe en 12 joutes à leur bilan.

Ces derniers rencontreront le Thunder, les Pacers, puis les Pistons à l'occasion d'un voyage sur la route – court, mais important. Pascal Siakam ne sera pas avec l'équipe durant cette épopée, lui qui poursuivra la réhabilitation d'une blessure à l'aine. Sans Spicy P dans l'alignement, les hommes de Nick Nurse en sont à 2-1 jusqu'à présent. La rencontre avec Luguentz Dort et OKC aura lieu demain, vendredi le 11 novembre, à 20h00.

Précédemment :

Chicago exerce sa vengeance à domicile | AlleyOop360
Fred VanVleet et Gary Trent Jr ont ajouté un total de 46 points au tableau. Le reste de l'équipe : 44 points et un seul tir à 3 points.
alleyoop360.com

Pascal Siakam à l'écart pour au moins deux semaines avec une blessure à l'aine | AlleyOop360
La blessure met son début de campagne remarquable sur pause.
alleyoop360.com

Raptors : aperçu des tenues City Edition | AlleyOop360
L'équipe devrait commencer à se vêtir des uniformes noir et or bientôt.
alleyoop360.com

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram