Voici 10 agents libres toujours disponibles (dont 5 anciens All-Stars)

Publié le 22 juillet 2022 par William Thériault

Trois semaines après la furie des agents libres, plusieurs joueurs intéressants demeurent sans contrat, même s'ils n'ont pas exprimé le désir de mettre fin à leur carrière. C'est le cas de plusieurs joueurs relativement connus des partisans de basketball, qui sont à la quête d'une autre chance.

Le tableau qui suit, présenté sur les ondes du réseau ESPN, liste dix joueurs ayant déjà fait leurs preuves dans la NBA, incluant cinq anciens All-Stars. En voici une présentation.

Capture d'écran : ESPN

DeMarcus Cousins : Année après année, la même histoire semble se répéter pour Boogie. Depuis son départ des Pelicans en 2018, il n'a plus été le même joueur. Après des séjours à Golden State, Los Angeles (Lakers et Clippers), Houston, Milwaukee et Denver, l'ancien centre dominant peine à trouver un domicile stable. Il a produit des moyennes de 9.0 PTS, 5.6 REB et 1.5 AST l'an dernier.

Dwight Howard : Champion avec les Lakers de Los Angeles en 2020, il y est revenu après une escale d'une saison avec les 76ers de Philadelphie. Certes, Dwight n'est plus le centre qui a remporté trois titres consécutifs de Joueur défensif de l'année, mais il peut toujours être un réserviste convenable qui capte une bonne quantité de rebonds, ce pour quoi il a été récompensé dans la passé.

Carmelo Anthony : Un second joueur des Lakers s'invite dans la liste. Un homme avec 19 saisons d'expérience, qui a inscrit 13.3 PTS et 4.2 REB par rencontre à 37 ans cette année. En 2018, il a passé la majorité de la campagne sans contrat : c'était une injustice pour les partisans. Il mérite encore sa place, et il faut absolument qu'un DG lui permette de poursuivre sa carrière.

LaMarcus Aldridge : Après avoir subitement annoncé sa retraite l'an dernier, l'ancien visage des Trail Blazers puis des Spurs s'est rétracté : sa carrière dans la NBA ne pouvait pas se terminer. En 2021-2022, le récipiendaire de sept mentions All-Star a inscrit 12.9 PTS et 5.5 REB en 47 matchs, ce qui devrait logiquement intéresser quelqu'un.

Collin Sexton : C'est le cas le plus particulier de cette liste. Seul joueur qui soit agent libre avec restriction, le jeune meneur de jeu n'a techniquement pas de contrat. Mais malgré une saison sans jouer, il serait étonnant que les Cavaliers s'en départissent. Avec Darius Garland, Jarrett Allen et Evan Mobley, Cleveland peut construire quelque chose.

Lou Williams : Trois fois élu Sixième homme de l'année au cours de sa carrière Lou Williams n'a plus besoin de présentation. Mais à 35 ans, il vient de connaître sa pire saison en carrière depuis 2007. Son rythme ralenti clairement, et si un club décide de mettre le combo guard sous contrat, ce sera pour sa présence dans le vestiaire et non sa contribution sur le terrain.

Dennis Schroder : Ça va le suivre toute sa carrière : en mars 2021, Schroder a refusé une prolongation de contrat de la part des Lakers. Le montant proposé? 84 millions de dollars sur quatre ans. Un an et demi plus tard, le meneur de jeu se retrouve sans contrat malgré une saison convenable de 13.5 PTS, 3.3 REB et 4.6 AST entre Boston et Houston. Mais ce ne sont pas les Rockets qui risquent de le resigner.

Hassan Whiteside : Deux fois meneur pour les blocs par match (2016 et 2020) et une fois champion au rebond (2017), le centre de 7 pieds est désormais âgé de 33 ans. Comme le prouve sa production de 8.2 PTS et 7.6 REB en seulement 18 minutes par match, lors de ses 67 parties avec le Jazz la saison dernière, il est encore capable d'endosser un rôle en sortie de banc.

Blake Griffin : Probablement l'un des joueurs dont l'apogée s'est interrompue le plus abruptement, Griffin était une vraie vedette avec les Clippers, et ça s'est poursuivi un an à Detroit. Mais par la suite, le power forward s'est volontairement empêché de dunker le ballon pour être racheté par les Pistons. Converti en centre, le premier choix du repêchage 2009 vient de terminer la pire saison de sa carrière professionnelle à Brooklyn.

Jeremy Lamb : Peut-être un nom un peu moins connu que les précédents, mais qui est tout de même en mesure de rester dans la NBA. À 30 ans, le shooting guard revient d'une campagne plus compliquée où il a été échangé des Pacers aux Kings de Sacramento, mais peut se montrer utile avec un contrat de quelques millions en tant que réserviste.

Partage

Par William Thériault

Journaliste pigiste pour La Presse, William s'implique pour AlleyOop360 depuis sa création, en mai 2019. Il anime l'émission homonyme au 91.9 Sports.

Le basketball, c'est son amour de jeunesse.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram