Alliance : des entraîneurs de la LECB saluent le succès du basketball à Montréal

Publié le 12 juillet 2022 par William Thériault

L'Alliance ne connaît pas autant de succès qu'on aurait pu le souhaiter en cette première saison. Mais il y a une chose sur laquelle on peut positivement construire : à travers la LECB, l'ambiance que les partisans de basketball de la métropole créent à l'Auditorium de Verdun jouit d'une excellente réputation.

Après la défaite de Montréal contre les Honey Badgers de Hamilton, l'entraîneur-chef adverse Ryan Schmidt a été élogieux à l'endroit de la franchise d'expansion. Il s'est dit fier que des organisations comme celle-ci soient en construction dans la ligue canadienne.

« Ici et Fraser Valley sont probablement les deux meilleurs environnement où on a joué cette année. Ce que vous faites ici, c'est remarquable. Je pense que [l'Auditorium] est un lieu parfait pour la LECB. Le soutien des partisans, le DJ - notre assistant entraîneur parlait d'à quel point la musique était parfaite - ce que vous faites à l'année 1 est remarquable. Et c'est ce que tu aimes voir. »

- Ryan Schimdt, entraîneur-chef des Honey Badgers

Le point de vue de Schmidt n'est pas isolé. Le pilote de la deuxième formation au classement général canadien, les River Lions de Niagara, a l'impression que de belles choses peuvent être accomplies au Québec.

Victor Raso, le pilote en question, nous l'avait confié après la victoire de son club à Verdun, le 15 juin dernier.

« L'Alliance a canalisé une jeune équipe. Et le manière dont vous avez déjà des joueurs de Montréal qui jouent ici, je pense que le ciel est la limite. Sans mentionner que c'est votre troisième match à domicile - et qu'il y a des gens avec des chandails de l'Alliance, la foule est wild, c'est l'endroit le plus difficile où jouer dans la ligue. Je pense que le futur est très très brillant ici. »

- Victor Raso, entraîneur-chef des River Lions

Selon lui, la présence d'une équipe LECB dans une ville aide à créer un écosystème de basketball qui fait que certains jeunes peuvent espérer à fleurir dans leur propre ville.

« C'est le chemin à prendre, avait-il expliqué. Les jeunes joueurs et les joueurs d'université commencent à voir que tu peux tout faire [ton parcours de basketball] à Niagara. Et Niagara, ce n'est pas Montréal. [...] Ce chemin est vraiment encourageant. »

Premiers dans la LECB

Avec une fiche de 11-3, les Honey Badgers sont l'équipe la mieux classée de toute la LECB cette saison. Ryan Schmidt tient tout de même

« Ça va être un combat. Je ne pense pas qu'il y ait de match facile dans cette ligue. [...] On sait qu'il y a une cible dans notre dos maintenant. Le premier rang au classement est très significatif à cause de la manière dont les séries fonctionnent. »

Notons que deux joueurs importants de Hamilton, soit Jeremiah Tilmon Jr. et Christian Vital, ont quitté l'équipe pour une période de cinq matchs afin de participer à la NBA Summer League à Las Vegas.

Tilmon Jr. savait depuis le début de la campagne qu'il irait rejoindre le Magic d'Orlando pour cette occasion, mais Vital l'a appris en cours de route. Schmidt, qui a travaillé pour les Raptors de Toronto pendant quatre ans, a été approché lors d'un match près de la Ville Reine au sujet de son joueur étoile.

Malgré tout, le vestiaire des Honey Badgers se démarque pour sa motivation.

« Ils sont excités. En équipe, en tant que compétiteur, que peux-tu demander de plus que d'être dans le siège du conducteur? On ne pourchasse personne. »

Partage

Par William Thériault

Journaliste pigiste pour La Presse, William s'implique pour AlleyOop360 depuis sa création, en mai 2019. Il anime l'émission homonyme au 91.9 Sports.

Le basketball, c'est son amour de jeunesse.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram