Boston retourne au TD Garden en plein contrôle

Publié le 26 mai 2022 par Pierre-Olivier Poulin

La tâche était importante pour les Celtics de Boston. Humilié au Massachussetts, le Heat de Miami était de retour devant ses partisans et allait sortir avec le couteau entre les dents. Mais sans la présence de Tyler Herro, les hommes d'Erik Spoelstra ne semblaient plus avoir les munitions pour traverser la défensive adverse. Boston s'est finalement sauvé avec un gain important de 93 à 80.

À bout de solutions pour percer la forteresse des Celtics, l'attaque du Heat semble véritablement être en panne. N'ayant marqué que 81 points en moyenne lors des deux dernières parties, la formation de South Beach compte un peu trop sur Jimmy Butler (13 PTS, 6 REB, 4/18 FG) pour s'en sortir.

Aux côtés de Jimmy Buckets, les Duncan Robinson (11 points), PJ Tucker (7 points), Max Strus (1 panier) et Kyle Lowry (0 point en 25 minutes) se font malmener en possession de balle.

Du côté d'Ime Udoka et de sa bande, tout marche. Pendant que Smart et Williams III étaient occupés à contrer toutes les tentatives offensives du Heat, les Tatum et Brown ont pris du galon en deuxième mi-temps pour distancer Miami sur le tableau indicateur.

Or, la clé des Celtics dans ce match : l'apport de Al Horford (16 PTS, 7 REB, 5 AST) et Derrick White (14 PTS, +14). Unanimes en conférence de presse, leurs coéquipiers ont vanté la performance des deux joueurs, déclarant même qu'ils étaient « l'histoire du match ».

Avec une victoire vendredi, les Celtics se qualifieront pour la finale de la NBA pour la première fois depuis 2010, année durant laquelle ils avaient été battus en sept rencontres par les Lakers de Los Angeles.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram