Chris Paul domine en fin de rencontre pour s'emparer du premier match

Publié le 18 avril 2022 par Liam Houde

À 36 ans et toujours capable de dominer un match de basketball, Chris Paul a rappelé aux Pelicans de La Nouvelle-Orléans pourquoi ses Suns sont de loin favoris pour atteindre la finale NBA dans l'Ouest. Le chef d'orchestre du meilleur club du circuit a mené Phoenix vers un gain 110-99 dans le cadre du premier engagement de la série face aux Pels, dimanche soir.

Plus passif en début de rencontre, le Point God a activé la seconde vitesse lorsque son équipe en avait le plus besoin, en fin de troisième quart et tout au long du quatrième, question de faire taire une tentative de remontée ultime chez l'opposant. Ce sont 30 points, 7 rebonds, 10 passes décisives et 3 interceptions qu'a récolté Paul durant la joute, au son de 75% au tir (12/16) et même de quatre tirs à 3 points en six essais. Trois de ces tirs du centre-ville ont frappé le mille alors que moins de trois minutes étaient à faire au cadran.

Un total de 19 de ses points sont arrivés au quatrième quart-temps, lorsque New Orleans a compensé pour un faux départ en réduisant l'écart de 23 points à seulement 7. C'est à ce moment que CP3 a dit « c'est assez », pour mettre un terme à cette séquence adverse et conséquemment planter une dague dans le cœur des Pelicans – qui ont fait de même à l'endroit des Clippers dans le tournoi de play-in seulement quelques jours plus tôt.

Hier soir, CP est donc devenu le plus vieux joueur de l'histoire de la NBA à enregistrer au moins 30 points et 10 passes en un match de séries.

Fidèle à ses habitudes, Devin Booker a lui aussi contribué de plusieurs paniers, avec un bon taux d'efficacité de 50% au total. Il a terminé sa soirée au boulot avec 25 points, 4 rebonds et 8 aides, alors que Deandre Ayton complétait brillamment le trio d'étoiles des Suns avec 21 de ses propres points, ainsi que 9 rebonds et 4 tirs bloqués.

L'effort collectif de cette unité presque sans défaut que mène Monty Williams a été chapeauté par les trois têtes d'affiche, mais la victoire aurait cependant été impossible sans les apports de joueurs de rôles comme Cam Johnson (13 points) et Mikal Bridges (11 points, 5 rebonds, 2 contres) qui donnaient sa robustesse à la défensive périphérique des hôtes.

À l'intérieur de la clé, on assistait plutôt à un duel de titans entre Ayton et Jonas Valanciunas. Si le premier a bien fait défensivement en limitant son adversaire à un rendement total de 33% au tir (7/21) et une cote finale de -11, il s'est fait dominer au chapitre des rebonds par le deuxième. JV, qui a tout de même été en mesure d'accumuler 18 points, a écrasé le record de rebonds en un match de séries pour sa franchise, avec 25 rebonds. Le précédent record était de 19.

L'ancien pivot des Raptors a également signé le record de rebonds offensifs en un soir (séries et saison confondues) à titre de Pelican, lui qui en a capté 13 pour 12 rebonds défensifs. Personne à travers la NBA n'a récolté au moins 12 rebonds défensifs et offensifs en playoffs depuis 1975.

Ayton aura du pain sur la planche toute la série s'il souhaite limiter le gaillard sur la planche; ses aptitudes défensives et de rebondeurs seront mises à l'épreuve peut-être plus que jamais.

L'engin offensif des visiteurs du Footprint Center aura toutefois été CJ McCollum et ses 25 points, 8 rebonds et 6 mentions d'aide. Brandon Ingram n'a converti que six de ses 17 lancers pour 18 points, tandis que Herb Jones et Larry Nance Jr était excellents dans leur rôle respectif comme à leur habitude.

Le défi est de taille pour Willie Green et ses hommes, mais ce groupe qui amorce les éliminatoires comme huitième tête de série a démontré qu'il avait ce qu'il fallait pour – au moins – donner un peu de fil à retordre aux Suns.

Le prochain affrontement de la série aura lieu mardi le 19 avril, à 22h00. On demeure à Phoenix pour encore une partie.

Jayson Tatum envoie un panier victorieux à la dernière seconde pour faire gagner les Celtics | AlleyOop360
Il n'y a qu'un match de joué, mais cette série est déjà savoureuse jusqu'à présent.
alleyoop360.com

Milwaukee tire la première salve dans un duel défensif contre Chicago | AlleyOop360
S'ils veulent causer une surprise, les Bulls devront mieux faire que 32,5% de réussite dans leurs tirs.
alleyoop360.com

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram