Deandre Ayton accepte l'offre des Pacers

Publié le 14 juillet 2022 par Liam Houde

Une impasse lors des négociations entre Deandre Ayton et ses patrons chez les Suns a fait en sorte que le pivot est devenu joueur autonome restreint cet été, après quoi les Pacers d'Indiana ont décidé d'avancer une offre de quatre ans et 133 M$.

Ayton l'a promptement accepté, jeudi, selon Adrian Wojnarowski, et attend désormais la décision de James Jones, James Rowley et Robert Sarver – respectivement directeur général, président et gouverneur –, qui ont quant à eux 48 heures afin d'égaler ou non la fiche contractuelle pour conserver ou laisser aller leur centre de 23 ans.

Toujours d'après Woj, il s'agirait de la plus grande somme d'argent jamais offerte à un agent libre sous restriction, depuis l'inauguration du concept dans la NBA. Sans démonstration de quelconque intention de signer Deandre Ayton à gros prix, les cartes des Suns sont sur la table : ils ne ramèneront fort probablement pas leur ancien premier choix au total (2018) pour 2022-2023.

Le gaillard de 7 pieds a été un grand contributeur aux succès de son club de 2018 à 2022, agissant d'ancre au poste de pivot titulaire pour certaines des meilleures éditions de l'histoire des Suns, se rendant en finale de la NBA et en mettant sur pieds l'un des calendriers réguliers collectifs les plus productifs de tous les temps. Après quatre ans de fiers services en Arizona, incluant des hauts et des bas certes, DA deviendra sans doute un Pacer dans les prochains jours ou semaines.

Non seulement s'allierait-il au Québécois Bennedict Mathurin, mais Ayton se grefferait également à un noyau de jeunes talents intrigants en Indiana, en pleine phase de reconstruction (ce serait sa deuxième déjà). Il saura jouer le rôle de cible parfaite pour Tyrese Haliburton en perçant au panier, lui qui a complété son lot d'alleyoops tonitruants dans sa jeune carrière.

Sur le front Kevin Durant, on comprend qu'une transaction incluant le centre ne pourra pas avoir lieu si les Suns égalent l'offre parce qu'il ne pourrait ensuite être échangé qu'à partir du 15 janvier 2023, car il ne s'agit pas d'une prolongation de contrat mais bien d'une toute nouvelle entente. En d'autres termes : KD n'ira pas disputer ses prochaines rencontres dans la Vallée du soleil, à moins que les Nets ne soient prêts à accepter soit 1) Un ensemble qui n'inclut pas Deandre Ayton ou 2) De patienter jusqu'au mois de janvier avant de transiger leur superstar.

Mise à jour :

Ses valises pour Indianapolis ne sont pas encore faites, néanmoins. ESPN a rapporté plus tard jeudi après-midi que l'organisation de Phoenix aurait l'intention de « match » l'offre des Pacers afin de mieux échanger Ayton plus tard. Il s'agirait – évidemment – d'une option plus avantageuse pour l'équipe qui l'a repêché premier il y a quatre ans, qui obtiendrait alors quelque chose en retour.

En 58 apparitions cette saison, Deandre a enregistré les moyennes de 17.3 PTS, 10.2 REB et 0.7 BLK par rencontre sur un rendement de 63% au tir. Il a présenté des statistiques presque identiques à travers ses 13 sorties en séries éliminatoires, ce printemps. Or, après quelques performances décevantes de la part d'un jeune big man au potentiel si élevé, son entraîneur-chef Monty Williams l'a relégué au banc à quelques occasions, nous donnant alors des indices de l'insatisfaction de ses supérieurs envers Ayton.

Les Knicks et le Jazz en discussion pour Donovan Mitchell
New York est désormais l'équipe favorite pour acquérir l'arrière l'étoile.
alleyoop360.com

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram