Giannis marque 50 points sur un rendement de 81%

Publié le 16 février 2022 par Liam Houde

Giannis Antetokounmpo est une véritable force de la nature et il en faisait à nouveau témoignage mardi soir lorsqu'il a enregistré sa première performance de 50 points depuis la finale de la NBA, l'été dernier. Sa prestation hautement efficace était d'ailleurs suffisante afin de mener sa troupe vers un gain 119-128 à domicile, face aux Pacers de l'Indiana.

Voici la ligne de statistiques complète du Greek Freak mardi : 50 points, 14 rebonds, 4 passes décisives, une conversion de 17/21 au tir (81%) et même 14/18 de la ligne des lancers francs (78%). Dominant, le frère Antetokounmpo récoltait au moins une cinquantaine de points pour une quatrième fois en carrière, saison régulière ou séries éliminatoires confondues. À titre de note, son sommet en carrière est survenu le 17 mars 2019, au son de 52 points et 16 rebonds en 36 minutes.

Hier soir, il accomplissait le fait d'armes en autant de minutes de jeu, dans ce gain signé de sa main. Le champion en titre va plutôt bien récemment, à travers ses six dernières sorties, où il n'a besoin de répertorier que 31.3 minutes de moyenne par match.

En fait, cette affirmation s'agit d'une litote lorsque nous considérons que Giannis a inscrit 33.7 PTS, 11.5 REB, 7.0 AST et 1.3 BLK par rencontre au fil de ses six plus récentes parties, le tout sur une efficacité de 66%. Tout aussi remarquable, son pourcentage de réussite du périmètre se classe à 55.6% pour ses cinq dernières (10/18).

Par cette séquence, le power forward étoile est parvenu à supplanter Joel Embiid afin de devenir le meilleur marqueur moyen de la ligue (29.4 points par match), même s'il est 57e du circuit au niveau du temps de jeu par match. La faible performance d'Embiid mardi – pour ses récents standards – est venue faire pencher la balance également.

Indiana a fait mouche à 77 occasions en 93 tirs durant l'affrontement avec Milwaukee, incluant 17 lancers du centre-ville en 41 tentatives (41%), tandis que les hôtes du Wisconsin n'en inscrivaient que 10 sur 29 (34%). Tout de même, les Bucks ont remporté les duels de lancers francs (22 à 8), de points dans la clé (62 à 48), de points en transition (19 à 10) et ont commis six fautes de moins.

Malgré tout, le facteur décisif de l'issue a été Giannis Antetokounmpo; Khris Middleton (19 points, 8 passes), Jrue Holiday (14 points, 8 passes) et Bobby Portis (6 points, 14 rebonds, 3 interceptions) ont eu de bonnes contributions, mais sans plus.

Chez l'adversaire, Buddy Hield montait sa meilleure performance individuelle depuis son arrivée à Indianapolis – dans le cadre d'une transaction entre les Pacers et les Kings – grâce à 36 points, 4 mentions d'aide et une excellente production de 8/12 de l'arche. Pour Buddy, cela marquait sa neuvième prestation d'au moins huit triplés, rejoignant Stephen Curry, Damian Lillard, James Harden, Klay Thompson et JR Smith dans la liste des joueurs en ayant autant.

Le sophomore Tyrese Haliburton, lui aussi à son troisième match dans l'uniforme des Pacers, s'est chargé de fournir 17 points, 4 rebonds, 8 assistances et 4 interceptions en frappant le mille à la moitié de ses tirs.

La treizième équipe dans la conférence de l'Est devra accueillir les Wizards dès ce soir, à 19h30, alors que les Bucks ne seront pas de l'action avant jeudi soir, à 20h30, contre les 76ers de Philadelphie. Ces derniers ont d'ailleurs été humiliés mardi soir face aux Celtics de Boston.

À lire à ce sujet :

https://alleyoop360.com/2022/02/16/en-feu-les-celtics-infligent-une-raclee-aux-76ers/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 15
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram