Golden State pourrait voir beaucoup de changements dans leurs éléments de profondeur

Publié le 17 juin 2022 par Pierre-Olivier Poulin

Toujours en train de célébrer leur quatrième titre en huit ans, les Warriors de Golden State auront déjà du pain sur la planche pour préparer la défense de leur titre. Si le noyau est déjà bien en place, le personnel de soutien pourrait être fort bien différent lors de la prochaine campagne.

Ayant joué un rôle relativement important lors de ce dernier parcours éliminatoire, les joueur greffés autour du trio Curry/Thompson/Green auront possiblement droit à une belle augmentation de salaire d'ici les prochaines semaines.

Un total de cinq joueurs auront des options pour l'automne prochain et le directeur général Bob Myers devra s'assoir avec eux pour discuter de leur futur. Ce dernier a néanmoins rappelé aux médias qu'il ne comptait pas apporter beaucoup de changement à son effectif en vue d'une défense du titre.

Parmi ce groupe, on retrouvera trois joueurs autonomes sans compensation en Kevon Looney, Otto Porter et Gary Payton II, trois pièces importantes dans la défense des Warriors pendant cette finale contre les Celtics de Boston.

De leur côté, Jordan Poole et James Wiseman auront respectivement droit à une option qui leur rapportera 3,9 M$ et 9,6 M$. Poole s'est récemment imposé comme une option vitale dans le cas où Curry ou Thompson connaissent une soirée difficile. Il est également une pièce future importante.

Repêché au deuxième rang lors du repêchage 2020 de la NBA, Wiseman n'a pas joué un seul match lors de la dernière saison à la suite d'une blessure à un genou. Toujours rempli de potentiel, l'ancien produit de l'Université Memphis pourrait encore attendre son tour avant d'accumuler les départs et les minutes avec régularité.

Les Warriors ont-ils acheté leur titre? | AlleyOop360
Golden State est l'équipe qui dépasse le plus la limite de salaire imposée par la NBA et qui paie donc le plus la fameuse « luxury tax ».
alleyoop360.com

Bref, un casse-tête embêtant pour Myers, qui jongle déjà avec la plus grosse masse salariale de la NBA.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram