« Je ne suis pas son gardien », Joel Embiid s'exprime sur Ben Simmons

Publié le 09 février 2022 par Philippe Bégin

Joel Embiid s'est à nouveau exprimé mardi soir à l'approche de la date limite des transferts au sujet de son polémique coéquipier Ben Simmons qui fait toujours l'objet de rumeurs de transfert d'ici le jeudi 10 février. Embiid s'était déjà positionné en présaison sur la situation de Simmons. Son discours ne semble pas avoir changé au cours de l'exercice 2021-2022.

« Comme je le dis depuis que la saison a commencé, je suis content. Si quelqu'un veut jouer, ils sont les bienvenus. Nous avons des gars ici qui ont envie d'être ici, qui se présentent tous les soirs.

Et comme je l'ai dit, je ne sais pas comment je peux le dire autrement, mais je me fais payer pour amener des résultats et gagner des matchs. Je ne me fais pas payer pour garder (babysit) Tyrese [Maxey]. Je me fais payer pour le pousser, pour m'aider à gagner des matchs. Je me fais payer pour faire la même chose avec Tobias [Harris] et tous les autres gars et ils suivent à chaque fois. »

Joel Embiid sur ses responsabilités envers ses coéquipiers

Embiid appuie ce qu’il disait en octobre dernier sur son rôle dans cette affaire. Il reprend les mots qu’il employait alors, rappelant que son rôle n’est pas de garder (babysit) Simmons. Le vocabulaire du centre camerounais illustre en partie l’animosité qui s’est bâtie à Philadelphie autour de leur n° 25.

Embiid en a également profité pour revenir sur ses commentaires en sortie des dernières séries face aux Hawks d'Atlanta. En effet, ce qu'on retient de cette conférence de presse, c'est que lui et son entraineur Doc Rivers sembleraient avoir fait de Simmons le bouc émissaire de l'équipe. Embiid, toutefois, ne pense pas qu'il aurait dit quelque chose de déplacé ou qu'il devrait s'excuser, mais plutôt qu'il n'entend jamais rien de personnel lorsqu'il critique ses coéquipiers et que n'importe qui peut jouer avec les 76ers.

« Mais tu dois te présenter. Tu dois vouloir être ici. Et je suis sûr que tout le monde accepterait n'importe qui. Mais pour répondre à votre question, je ne me soucie que des gars qui sont là.

Et si tu es là, je vais te pousser. On va tous se pousser pour devenir meilleurs et essayer de gagner un championnat. »

Joel Embiid sur ses attentes envers ses coéquipiers

Joel Embiid a toujours dominé sur le terrain, mais il prouve aussi, depuis deux saisons, qu’il a l’attitude d’un vrai meneur d’hommes. Avec le cas Ben Simmons, il montre un comportement exemplaire, complètement en accord avec les attentes qu’on associe à un franchise player. Dans le sillage d’une saison individuelle monstrueuse (29.4 PTS, 10.9 REB, 4.3 AST), les coéquipiers du Process sont avec lui et la cité de l’amour fraternel est sur ses épaules. Pour un joueur qui possédait autant de potentiel que d’incertitudes à son arrivée dans la ligue, il rassure un peu plus chaque jour.

À lire :

https://alleyoop360.com/2022/02/08/un-echange-simmons-harden-est-toujours-envisageable/
https://alleyoop360.com/2022/02/05/les-76ers-a-la-poursuite-de-harden-la-superstar-mecontente-de-sa-situation/
https://alleyoop360.com/2022/02/01/deja-plus-de-19-m-perdus-pour-ben-simmons-la-mesaventure-continue/

Partage

Par Philippe Bégin

Philippe est devenu chroniqueur pour AlleyOop360 en janvier 2022. Depuis son jeune âge, le basket a forgé son identité et maintenant, il souhaite laisser son propre impact sur le monde de la balle orange en partageant sa passion avec tous ceux qu’il rencontre.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram