Jimmy Butler et le Heat forcent un duel ultime

Publié le 28 mai 2022 par Pierre-Olivier Poulin

Jimmy Butler n'avait pas envie d'être en vacance tout de suite. La vedette du Heat de Miami a porté les siens sur son dos pour les propulser vers un septième et ultime match afin de trouver un maître dans l'Est. Avec les 47 points de Jimmy Buckets, la formation de la Floride retourne chez elle grâce à un gain de 111 à 103 sur les Celtics de Boston.

Dans ce qui a été (de loin) le meilleur match de cette série jusqu'à présent, Miami a prouvé pourquoi elle est classée la première tête de série dans son association. À l'étranger, le Heat ne s'est pas laissé déranger par la foule et les tentatives de remontée des Celtics.

Auteur de seulement 19 points lors des deux dernières parties, Jimmy Butler a terminé la soirée avec sa quatrième performance de 40 points ou plus de ces séries éliminatoires (un sommet dans la NBA). Pendant que quelques-uns de ses coéquipiers étaient sur la ligne au niveau des fautes, l'avant a quasiment scellé l'issue du match avec un tir difficile au son de l'horloge des tirs.

Il s'agissait de la huitième plus importante récolte de points par un joueur sur les cordages, en éliminatoires. Il a même donné de vilains flashbacks aux partisans des C's en rappelant la performance historique du match #6 de LeBron James au TD Garden, en 2012, lorsqu'il était toujours un Heatle.

Le brio offensif du joueur du Heat ne doit pas faire de l'ombre à ses coéquipiers qui ont été impériaux au quatrième quart pour neutraliser le duo Jaylen Brown/Jayson Tatum. Les deux meneurs offensifs n'ont réussi qu'un seul tir durant les 12 dernières minutes, tout en commettant quatre revirements. Malgré les bonnes volontés de Derrick White, c'était insuffisant pour que les Bostonnais finissent le travail.

Mention à Kyle Lowry, qui était finalement lui-même sur le terrain, enregistrant 18 points, 10 passes décisives et 4 triplés.

La confrontation ultime aura lieu dimanche soir au FTX Arena. Dans son histoire, Miami a une fiche de six victoires et de deux défaites dans des matchs #7 à domicile. Quant à eux, les Celtics ont une fiche de .500 en pareille situation sur la route, en huit parties.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram