La NBA a déjà montré une certaine ouverture pour instaurer une relégation

Publié le 23 octobre 2022 par Pierre-Olivier Poulin

Le phénomène du «tanking» est une pratique qui est de plus en plus connue et documentée dans la NBA. Sans être illégale, cette façon de faire peut être dommageable dans la qualité du spectacle et dans la billetterie. Le commissaire Adam Silver a déjà discuté de mettre en place un système de relégation pour assurer le désir de vaincre des 30 équipes.

Dans un texte de Baxter Holmes d'ESPN, Silver a révélé lors d'une rencontre avec les employés des Suns de Phoenix que cette pratique avait généré des centaines de réunions pour trouver une solution parfaite pour contrer le tout.

Dans un scénario qui a été soulevé par le passé, le commissaire avait pensé à ce que les deux pires équipes au classement général soient redescendues dans la G League, tandis que les deux meilleurs clubs de la G League seraient promus dans la NBA. Un classement qui s'inspirerait des ligues de soccer européeenes.

Toutefois, tout ce processus n'est resté qu'au stade des maigres théories. Adam Silver a ajouté à sa réponse qu'un tel fonctionnement viendrait bousiller le modèle d'affaires de la NBA. De plus, il observe que les équipes de la G League qui atteindront la NBA n'auraient pas les effectifs nécessaires pour compétitionner.

Avec le contexte présentement en place, la solution pour le «tanking» ne sera visiblement jamais parfaite. En 2019, la ligue avait changé le probabilité de la loterie pour que les trois pires équipes aient 14% d'empocher le premier choix. Un dossier qui reviendra sûrement au courant de l'hiver, alors que le monde du basketball attend l'arrivée de l'une de ses plus belles potentielles étoiles, le Français Victor Wenbanyama.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram