La potentielle mine d'or des Pistons vient de passer à un autre niveau

Publié le 24 juin 2022 par Pierre-Olivier Poulin

La patience des partisans et du personnel exécutif des Pistons de Detroit commence à rapporter des dividendes. En plus d'avoir mis les bases d'un jeune noyau solide dans les dernières années, la soirée de jeudi a permis à l'équipe du Michigan de rêver encore plus grand pour le futur à moyen et long terme.

Parfois, être à la bonne place au bon moment peut avoir des effets insoupçonnés. Alors que Jaden Ivey avait manifesté son manque d'intérêt à aller jouer à Sacramento, Detroit a eu la main heureuse et le feu vert pour sélectionner le produit de l'Université Purdue.

Sur le terrain, le natif de l'Indiana aura la chance de jumeler ses forces avec Cade Cunningham, troisième au scrutin de la recrue de l'année en 2021-2022. Capable de ralentir le jeu et d'attirer les joueurs adverses sur lui, Cunningham possède une lecture de jeu qui agrémentera Ivey, qui possède les qualités athlétiques pour attaquer le panier à sa guise.

Sans compter Killian Hayes et Saddiq Bey qui ont un potentiel à compléter un alignement jeune, mais dynamique pour Dwane Casey.

Le département du recrutement a fait le travail, mais des fleurs méritent d'être aussi lancées au directeur général, Troy Weaver, pour aller chercher Jalen Duren (le 13e joueur sélectionné, jeudi soir). Classé comme la meilleure recrue en provenance de l'école secondaire, Duren avait été reclassé afin de pouvoir atteindre la NCAA un an plus tôt et s'engager avec Memphis.

Comme le note Krysten Peek de Yahoo Sports, les qualités de passeur de Duren seront grandement appréciées à Detroit, sans compter que le centre possède déjà un physique prêt pour le circuit Silver.

Le développement avant les agents libres

Maintenant que les pièces sont un peu plus en place, les Pistons ont un peu l'embarras du choix en ce moment. Après avoir transigé Jerami Grant aux Trail Blazers de Portland, la franchise possède une marge importante sous le plafond salarial (environ 50 M$ avec le départ de Grant). Ayant absorbé le contrat de Kemba Walker dans l'accord de Duren, les Pistons n'auront aucune difficulté à le racheter.

Au courant de ce qui se trame en coulisse chez les Pistons, le journaliste James L. Edwards III de The Athletic sent que Detroit ira de l'avant dans sa reconstruction avec le développement de ses jeunes joueurs, au lieu de faire de grosses vagues sur le marché des joueurs autonomes.

Le nom de Deandre Ayton avait été lié aux Pistons au cours des derniers jours. Edwards III note que le joueur des Suns de Phoenix est devenu le plan B de l'équipe, après avoir été le plan A. Néanmoins, il faut s'attendre à ce que les Pistons, sans titre depuis 2004, dépense l'argent qu'il a sous la main. Par contre, cela devrait se manifester dans l'acquisition de vétérans, au lieu d'une seule super-vedette.

Pour reprendre les mots du journaliste, les Pistons n'ont jamais été aussi solides et en santé depuis presque les 20 dernières années.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram