Le « championnat ou rien » pour les Timberwolves, pense Karl-Anthony Towns

Publié le 23 juillet 2022 par William Thériault

« Il n'y a plus d'excuses. Il faut qu'on le fasse maintenant. C'est le championnat ou rien. » Ces paroles, prononcées par Karl-Anthony Towns lors de la conférence de presse officielle de sa prolongation de contrat vendredi, témoignent du sérieux qui règne désormais chez les Timberwolves.

L'arrivée soudaine de Rudy Gobert, au Minnesota, a complètement modifié la chronologie de l'équipe. Désormais, avec deux centres sur des contrats maximaux et un premier choix qui devient tranquillement un joueur étoile en Anthony Edwards, la fenêtre « win now » est ouverte. Et généralement, elle se ferme après trois saisons.

Towns, 26 ans, semble en être parfaitement conscient. À l'aube de sa huitième campagne dans la NBA, le centre étoile semble habité d'une motivation plus grande que nature.

« Je m'attends à beaucoup de victoires. Je veux gagner. Comme j'ai dit, je ne suis pas ici juste pour remuer de la fumée. Je veux vraiment amener un championnat ici au Minnesota. Rudy [Gobert] ajoute une énorme couche à tout ça. »

- Karl-Anthony Towns

L'an dernier, Towns a disputé 74 parties pour les Timberwolves, terminant avec un rendement de 24.6 PTS, 9.8 REB et 3.6 AST par match. All-Star pour la troisième fois de sa carrière, il a également remporté le concours de 3 points pendant le week-end des étoiles.

Avec une récolte de 779 tirs à 3 points au total pendant sa carrière dans la NBA, notons qu'il est le centre le plus prolifique de l'histoire à ce chapitre devant Brook Lopez (652), Nikola Vucevic (556) et Nikola Jokic (536).

Les Timberwolves peuvent-ils vraiment aller chercher un championnat, comme Towns le prétend? Ce serait surprenant. L'effectif en place n'a aucune expérience après la deuxième ronde des séries. Mais l'ajout du triple Joueur défensif de l'année les rend certainement plus intriguants.

L'an dernier, les hommes de Chris Finch ont terminé la saison régulière avec une récolte de 46 victoires contre 36 défaites, ce qui leur a conféré le septième rang dans l'Ouest. Ils ont été éliminés par les Grizzlies de Memphis en six rencontres au premier tour.

« Mon rêve a toujours été d'essayer de prendre ma retraite ici et de vivre chaque jour de ma carrière NBA en tant que Wolf, a ajouté Towns. Plus loin dans ma carrière, avec un nouveau contrat, je me sens très bien avec la possibilité que cela se produise. »

Partage

Par William Thériault

Journaliste pigiste pour La Presse, William s'implique pour AlleyOop360 depuis sa création, en mai 2019. Il anime l'émission homonyme au 91.9 Sports.

Le basketball, c'est son amour de jeunesse.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram