Rudy Gobert aspire à « gagner un championnat » avec les Timberwolves

Publié le 08 juillet 2022 par William Thériault

Fraîchement débarqué dans son nouvel environnement, Rudy Gobert ne manque aucunement de confiance. Le triple Joueur défensif de l'année ne vise rien de moins qu'un championnat de la NBA, avec les Timberwolves du Minnesota.

Présenté aux médias de Minneapolis pour la tout première fois dans l'uniforme des Wolves, le grand centre français s'est présenté avec style (oui, une nouvelle tignasse blonde) et ambition.

« Le but est de gagner le championnat et je suis venu ici pour cela. Je ne suis pas venu ici juste pour être une bonne équipe. Je suis venu pour essayer d'emmener cette équipe en finale. »

- Rudy Gobert

Le prix à payer pour faire l'acquisition de Gobert, du côté des Timberwolves, a été significativement élevé. On parle de huit éléments au total : quatre joueurs (Malik Beasley, Patrick Beverley, Jarred Vanderbilt et Walker Kessler, 22e choix en 2022) en plus de quatre sélections de premier tour lors de futurs repêchages.

Nécessairement, il fallait que Gobert ait au minimum une conviction de pouvoir connaître du succès avec sa nouvelle franchise. Il semble le démontrer à présent.

Le directeur général de la formation, Tim Connelly, a effectué un pari que peu d'autres hommes en sa position auraient été prêts à prendre. Il a jumelé deux centres étoiles au sein d'un même effectif, chose qui ne résonne pas énormément avec l'évolution du basketball moderne. Si jamais sa stratégie en venait à fonctionner, cela pourrait créer une tendance au sein de la ligue.

L'an dernier, Gobert s'est distingué sur plusieurs plans : avec un rendement de 15.6 PTS, 14.7 REB, 2.1 BLK et 71.3 FG%, l'athlète de 30 ans a été le meneur de toute la NBA aux chapitres des rebonds et du pourcentage de réussite aux tirs. On l'a élu à son troisième Match des étoiles consécutif.

Il est difficile de voir Gobert comme une option numéro 1 dans une équipe pouvant aspirer aux grands honneurs, mais en compagnie d'Anthony Edwards et Karl-Anthony Towns, il présente pour le moins une candidature intriguante.

Les Timberwolves, qui existent depuis 1989, n'ont encore jamais mis la main sur le championnat de la NBA. Leur meilleure saison remonte à 2004, où un Kevin Garnett élu MVP de la campagne leur a donné une apparition en finale de conférence de l'Ouest.

Partage

Par William Thériault

Journaliste pigiste pour La Presse, William s'implique pour AlleyOop360 depuis sa création, en mai 2019. Il anime l'émission homonyme au 91.9 Sports.

Le basketball, c'est son amour de jeunesse.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram