Le retour à la maison permet à Boston de revenir en avant

Publié le 09 juin 2022 par Pierre-Olivier Poulin

Les partisans du TD Garden ont eu peur pendant quelques minutes, mais ceux-ci ont rapidement retrouvé le sourire. Grâce à un ressaisissement mental au cours du quatrième quart, les Celtics de Boston ont su tenir le coup pour l'emporter 116-100 et reprendre les devants 2-1 dans cette série finale.

Les bons débuts de rencontre sont les meilleurs alliés des Celtics depuis le début de leurs confrontations face à Golden State. Se forgeant une avance de 15 points dès le premier quart, Boston en a eu besoin pour garder les Warriors à distance.

En avant dans la course pour le titre de MVP de cette série, Stephen Curry a de nouveau joué les chefs d'orchestre pour donner des sueurs froides aux locaux. Après un deuxième quart serré entre les deux belligérants, les hommes de Steve Kerr ont (comme d'habitude) passé à la vitesse supérieure lors du troisième quart.

Menés par Curry (31 PTS, 4 REB, 6/11 3PTS), les visiteurs ont enchaîné les séquences offensives pour rétrécir l'écart. Ceux-ci ont même réussi à inscrire 7 points sur la même possession. Après que Curry ait réussi un tir de 3 points, Al Horford a été pris en défaut pour une faute. La reprise vidéo a finalement révélé une faute flagrante, ce qui a permis aux Warriors de reprendre la possession après le lancer franc.

Otto Porter s'est chargé de conclure cette rare possession avec un autre tir du centre-ville.

En pleine possession de leurs moyens, les représentants de la Californie ont pris les devants 83-82 avec moins de quatre minutes à faire au troisième quart, une première depuis les premiers instants du match. C'est alors que la défensive des C's a sorti les gros bras pour éviter à tout prix d'échapper la victoire.

Pendant que Jayson Tatum et Marcus Smart marquaient les points, Jaylen Brown fermait la porte dans la bouteille. Avec Mike Breen de retour à la description, ces séquences ont certianement donné des frissons à plusieurs amateurs.

Brown a aussi eu son mot à dire en attaque, alors que Smart, Tatum et lui sont devenus le premier trio à amasser 20 points, 5 rebonds et 5 passes dans un match de finale depuis 1984.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram