Le retour du basketball de la NCAA à saveur canadienne

Publié le 09 novembre 2022 par David Osmann

Le basketball universitaire féminin américain était de retour lundi et plusieurs de nos Canadiennes se sont démarquées à leur première partie officielle.

Avant-hier soir était le coup d'envoi de la saison universitaire américaine de la NCAA. Après une longue attente, les partisans de basketball féminin en ont eu pour leur argent, notamment les fans de joueuses canadiennes et québécoises. Prenons quelques instants pour mettre la lumière sur certaines de leur performance.

La première performance de la journée revient à notre très chère québécoise, Phoenix Gédéon.

Ancienne joueuse de l'Express de St-Laurent ainsi que de la Life Center Academy au New Jersey, Phoenix a impressionné a sa première partie avec 14 points, 4 rebonds et 1 vol de ballon en 28 minutes de jeu. Joueuse solide, impliquée et intense, elle saura apporter beaucoup de puissance au sein de sa nouvelle équipe. Si elle continue à jouer vingt à trente minutes par partie, nous aurons certainement une candidate pour la Joueuse de l'année de la conférence Horizon League.

En deuxième position, nous avons l'ontarienne Latasha Lattimore qui s'est illustrée avec une contribution de 11 points, 5 rebonds et 1 contre en uniquement 10 minutes, propulsant son équipe vers une victoire écrasante de 83-51. Après avoir été deux fois dans le portail des transferts de la NCAA, il semblerait qu'elle ait enfin trouvé sa maison avec les Hurricanes. Du haut de ses 6 pieds 3 pouces, sa grandeur, son athlétisme et surtout sa polyvalence feront une grande différence pour sa nouvelle université.

La médaille de bronze va à notre Calgarienne de 6 pieds et 8 pouces, Phillipina Kyei de l'Université de l'Oregon. Elle brille avec une performance de 8 points, 8 rebonds, 2 interceptions et 1 contre dans une victoire dominante de 100-57. À sa deuxième saison, elle double déjà ses statistiques de l'année 2021-2022 et, vu sa mobilité et ses atouts physiques, il sera quasi-impossible pour les équipes adverses de l'arrêter dans la raquette.

Malgré une défaite contre l'Université de la Géorgie, Angie Juste-Jean fait la pluie et le beau temps avec 12 points, 2 rebonds, 2 passes décisives et 1 vol de ballon en 18 minutes de jeu. Après une performance monstre de 23 points et 10 rebonds suivie d'une autre de 25 points et 11 rebonds, Angie a montré qu'elle était capable de performer à un haut niveau lorsqu'on lui alloue le temps de jeu nécessaire.

En cinquième position, nulle autre que la montréalaise Sarah Te-Biasu; ancienne joueuse étoile de l'école secondaire Lucien-Pagé et Niagara Prep en Ontario, elle a livré un performance respectable de 7 points, 2 rebonds, 2 passes décisives et 2 vols dans une belle victoire de 65-42. Meneuse de jeu hors pair et championne de la conférence Atlantic 10 en 2021, Sarah est une « junior » prête à amener son équipe vers les grands honneurs et à une deuxième participation au March Madness en trois saisons.

Cela dit, début de saison un peu plus difficile pour nos autres canadiennes notamment Louella Allana (Robert Morris) avec seule 1 interception en 9 minutes, Merissah Russell (Louisville) avec 3 points, 2 vols, 1 rebond et 1 aide, Laeticia Amihere (South Carolina) avec 2 points, 3 rebonds, 3 passes et 1 contre et finalement Shayeann Day-Wilson (Duke) avec 3 passes décisives et 3 rebonds en 14 minutes.

Le basketball étant en grande expansion au Québec et au Canada, la ligue universitaire américaine compte maintenant un grand nombre de joueurs et joueuses venant de notre belle province et beau pays.

La WNBA au Canada
L’engouement autour du basketball au Québec et au Canada n’est pas uniquement du côté de la NBA mais aussi du côté de la WNBA.
alleyoop360.com

NCAA féminin : top 5 des joueuses à surveiller pour la saison 2022-2023
Aliyah Boston et les Gamecocks de l'Université de la Caroline du Sud sont les favoris pour tout gagner mais les autres joueuses ainsi que les autres équipes ne se laisseront pas faire aussi facilement.
alleyoop360.com

Ces femmes dunk
De Lisa Leslie, Sylvia Fowles, Candace Parker, Liz Cambage, Brittney Griner à Lety Vasconcelos, les femmes dunk de plus en plus et le publique en raffole!
alleyoop360.com

Partage

Par David Osmann

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram