Les Pelicans créent l'égalité avec Phoenix

Publié le 25 avril 2022 par Liam Houde

Dans le cadre d'une soirée chargée en action dans la NBA, les Pelicans sont devenus la seule équipe des huit qui étaient actives à rétablir une notion d'égalité dans leur série; le Heat et les Hawks, les Bucks et les Bulls, ainsi que les Warriors et les Nuggets ont chacun porté leur série à 3-1 dimanche soir. La Nouvelle-Orléans a su déroger de la sorte en tirant avantage de l'absence de Devin Booker, d'un match difficile pour Chris Paul et d'une autre excellente sortie de Brandon Ingram.

Ingram y est allé de 30 points, 4 rebonds, 5 passes décisives et seulement un revirement hier, tout en convertissant 48% de tous ses tirs. BI est donc devenu le premier joueur de l'histoire des Pelicans à enregistrer au moins 30 points à l'occasion de trois matchs de séries consécutifs. L'ailier aux grandes aptitudes de marqueur s'est levé comme fer de lance à l'effort surprenant des Pels lors de cette après-saison.

Un autre facteur crucial de la victoire 118-103 au Smoothie King Center a été Jonas Valanciunas, imposant dans la clé face à Deandre Ayton. JV s'est chargé de capter 15 rebonds, dont 5 offensifs, en plus de 26 points et 4 aides. Alors que 60% de ses tirs trouvaient le centre de l'anneau, le natif de Lituanie a toutefois peiné à freiner son adversaire de duel intérieur, qui lui a récolté 23 points et 8 rebonds sur un rendement de 79% du terrain.

Défensivement, ce sont plutôt Herb Jones et Jose Alvarado qui ont laissé leur impact sur la rencontre pour les locaux. Les deux recrues, de véritables pépites d'or pour le programme de développement de l'équipe, ont su donner le ton dans cette zone du terrain, particulièrement en fin de match. Alvarado et Jones ont combiné leurs efforts pour 4 interceptions et 3 contres en plus de 17 points.

Ce sont ces deux pestes défensives qui ont obtenu les meilleures réactions de la foule alors qu'elles clouaient lentement le cercueil des Suns de Phoenix :

En l'absence de Devin Booker, qui se rétablit toujours d'une blessure à l'ischio-jambier et qui risque de rater l'entièreté de la série de premier tout, les visiteurs de la Louisiane n'ont pas obtenu l'effort nécessaire de la part de leur autre vedette. Chris Paul n'a réussi que 4 points dans la joute, en ajoutant tout de même 11 mentions d'aide et 2 vols de ballon au tableau. Ce qui est curieux, c'est que le point guard a marqué ces points lors des 6 premières minutes de l'engagement, puis n'a pas mis un seul panier du reste de la joute (2/8 au tir).

Alvarado et le collectif de Willie Green ont su mettre des bâtons dans les roues du vétéran et l'ont d'ailleurs empêché de prendre feu au quatrième quart comme nous sommes si accoutumés de voir de la part de CP3.

Mis à part Ayton qui a terminé la soirée avec 23 points, Cam Johnson était le meilleur pointeur des siens, avec une récolte de 13. Comme unité, les Suns n'ont frappé que sept tirs à 3 points sur 27 tentatives (25%). Monty Williams sera certain d'aborder le sujet en préparation pour le match #5 entre la première tête de série et la huitième.

À deux victoires partout, ils croiseront le fer à nouveau demain le 26 avril à 22h00 dans l'enceinte du Footprint Arena, où Paul et ses Suns auront une certaine pression sur les épaules, eux qui sont voués à de grandes choses dans la conférence de l'Ouest et qui ne peuvent se permettre un autre revers face aux Pelicans, après l'incroyable campagne qu'ils ont montée.

Ailleurs dans l'association, dimanche :

Heat 110-86 Hawks (3-1)

  • Jimmy Butler : 36 PTS, 10 REB, 4 AST, 4 STL, 0 TOV

Les Hawks se retrouvent désormais au pied du mur après un gain in extremis samedi qui leur avait pourtant redonné un peu de jus. Butler, qui a levé son jeu d'un cran pour les éliminatoires, a prouvé qu'en 2022, le Heat est simplement largement supérieur à son opposant de première ronde. Young a encore été limité dans son travail, lui qui avoue ne pas avoir été défendu de la sorte, avec autant d'attention, « depuis le secondaire (high school) ». Avec 24 revirements dans la série, Young a perdu plus de balles que marqué de paniers.

  • De'Andre Hunter : 24 PTS, 3 REB
  • Trae Young : 9 PTS, 5 AST

Bucks 119-95 Bulls (3-1)

  • Giannis Antetokounmpo : 32 PTS, 17 REB, 7 AST, 2 BLK
  • Jrue Holiday : 26 PTS, 7 AST
  • Grayson Allen : 27 PTS, 3 STL

Les Bulls quittent malheureusement Chicago pour retourner à Milwaukee dans une position qu'ils auraient préféré éviter, après avoir d'abord quitté le Wisconsin confiants (1-1). Malgré l'excellente production de Zach LaVine, Chicago n'a pas su tirer avantage de l'absence de Khris Middleton (genou gauche) de l'autre côté.

  • DeMar DeRozan : 23 PTS, 5 REB, 3 AST
  • Zach LaVine : 24 PTS, 5 REB, 13 AST

Warriors 121-126 Nuggets (3-1)

  • Stephen Curry : 33 PTS, 3 REB, 8 AST, 4 STL
  • Klay Thompson : 32 PTS, 4 REB, 2 STL
  • Andrew Wiggins : 20 PTS, 6 REB, 2 STL, 2 BLK

Le MVP en titre de la NBA n'a pas jeté l'éponge malgré la dominance évidente des Warriors. Le Joker a bien fait pour permettre le premier triomphe des Nuggets en séries cette année et rallumer une lueur d'espoir chez sa base partisane, et ce en dépit de sorties remarquables des Splash Brothers. La foule du Ball Arena a eu droit à tout un combat en fin de soirée afin d'éviter le balayage.

  • Nikola Jokic : 37 PTS, 8 REB, 6 AST, 67% au tir
  • Monte Morris : 24 PTS, 5 AST

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram