Les Raptors ramènent la série à Toronto, les Celtics sortent les balais.

Publié le 25 avril 2022 par Pierre-Olivier Poulin

La pression commence à monter chez les 76ers de Philadelphie. En commande 3-0 il y a quelques jours, le momentum s'est maintenant transposé chez la formation canadienne. Celle-ci a maintenant accompli la moitié de la remontée ultime, grâce à un gain de 103 à 88.

Souvent victime d'implosions en éliminatoire, l'entraîneur-chef des Sixers, Doc Rivers, commence à sentir la soupe chaude monter dans ses rangs. Non seulement son équipe perd des matchs, mais les performances offensives de celle-ci régressent de partie en partie.

En termes de points marqués, Philadelphie est passé de 131, à 112, à 104, à 102...à seulement 88. Même chose pour le pourcentage de réussite dans les tirs. De 51,2% lors du premier duel, le taux a chuté à 42.5% lors du match #4 et à 38,3% lors de la soirée de lundi.

Rappelons que les Torontois devaient se débrouiller sans les services de Fred VanVleet, laissé de côté à la suite d'une blessure à une hanche.

Chez les vainqueurs, Pascal Siakam a fait taire les critiques à son endroit avec 23 points, 10 rebonds et un différentiel de +24 lorsqu'il est sur le terrain. Le plus impressionnant dans le cas de Spicy P (et de ses coéquipiers), c'est qu'ils ont limité Joel Embiid à seulement six lancers francs, en plus de le mettre en situation d'accumulation de fautes.

Terminé pour KD, Kyrie et les Nets

C'est finalement sans Ben Simmons que les Nets de Brooklyn tentaient de rester en vie face aux Celtics de Boston. Tirant de l'arrière par 15 points à la fin du troisième quart, on pensait que c'était cuit pour la troupe de Steve Nash.

Dans un effort désespéré, la formation new-yorkaise s'est retrouvé presque nez à nez avec les Bostonnais dans la dernière minute du match. Or, Jaylen Brown et Al Horford se sont assurés de limiter les dégâts pour mettre la série hors de portée des Nets et officialiser la victoire des C's au compte de 116-112.

Blessés, limités, sous-performants...toutes les critiques peuvent décrire la situation des Nets en cette saison 2021-2022. Plusieurs vétérans qui composaient le personnel de soutien seront maintenant sans contrat pour la prochaine année, dont Blake Griffin, Bruce Brown, LaMarcus Aldridge et Andre Drummond.

Pour Steve Nash, les prochaines semaines seront occupées. Premièrement, est-ce qu'il sera encore en poste d'ici les prochaines semaines? Deuxièmement, est-ce qu'il poursuivra l'aventure avec Kyrie Irving? Ce dernier, rappelons-le, possède une option d'environ 37 M$ pour 2022-2023. Finalement, Ben Simmons pourra-t-il trouver la force nécessaire pour compléter le trio?

Chez les Celtics, on répond aux attentes après s'être enflammé depuis le Match des étoiles. La deuxième ronde devrait être plus relevée, alors que Boston affrontera le gagnant entre les Bulls de Chicago et les Bucks de Milwaukee.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram