Les Raptors s'inclinent en prolongation, à Atlanta

Publié le 20 novembre 2022 par Liam Houde

Les Raptors de Toronto, en visite en Géorgie le temps d'un match de basketball, bénéficiaient de trois jours de repos avant d'affronter les performants Hawks d'Atlanta samedi soir. Les hôtes de la joute s'en sont tout de même sortis avec le gain au compte de 124-122, en temps supplémentaire, en dépit d'une belle sortie de Scottie Barnes.

La liste des absents pour Nick Nurse comptait cette fois sept noms, dont Pascal Siakam, Gary Trent Jr, Chris Boucher, Precious Achiuwa, Dalano Banton, Otto Porter Jr et Justin Champagnie.

Opérant sans plusieurs de leurs pièces maîtresses, les Raps croisaient le fer avec une formation adverse qui n'avait que Bogdan Bogdanovic (genou) comme blessé, mais qui n'a quand même utilisé que sept de ses joueurs pour plus de huit minutes de jeu : Trae Young, Dejounte Murray, De'Andre Hunter, John Collins et Clint Capela comme titulaires, puis Onyeka Okongwu et la recrue AJ Griffin en sortie de banc.

Le dernier du lot, fils de l'entraîneur-adjoint Adrian Griffin chez les Raptors, mettait d'ailleurs sur pieds l'une des meilleures prestations de sa jeune carrière devant papa. Il a terminé sa soirée de travail avec 17 points, 5 rebonds, 1 passe décisive, 1 interception et 1 contre à sa fiche.

Sur le terrain lors des moments clés de la partie, et accumulant 8 points en prolongation, Griffin a été incisif au panier pour aider les siens vers le triomphe. Le produit de Duke, repêché 16e au total l'été dernier, a même ponctué l'événement du panier victorieux, alors que Scottie Barnes et Cie. l'avaient perdu de vue dans le backcourt...

Au final, la paire d'arrières des Hawks aura cependant eu le plus grand impact sur cette 10e victoire en 16 soirs pour le groupe local, qui se hisse vers le troisième rang de la conférence de l'Est. Young a contribué de 33 points pour mener tous les marqueurs, agrémentés de 3 rebonds et 12 mentions d'aide.

Notons que le guard de petite stature a su accumuler le plus de prestations à au moins 30 points et 10 assistances de la NBA, depuis son arrivée dans la cour des grands. Pour sa part, la deuxième pièce du binôme d'All-Stars, Dejounte Murray, a enregistré 17 points, 7 rebonds, 4 passes et 2 vols de ballon.

Digne de mention, la performance de De'Andre Hunter à l'aile en était elle aussi pour beaucoup hier, grâce à 22 points et 5 rebonds. Il s'agissait somme toute d'un effort collectif pour les hommes de Nate McMillan au State Farm Arena, devant ses 18 051 spectateurs.

Nick Nurse n'a lui non plus pas accordé beaucoup de minutes à certains de ses hommes, offrant plus de trois minutes d'activité à seulement sept d'entre eux; il a même été contraint de donner le poste de centre titulaire à Juancho Hernangomez, alias Bo Cruz. Ce dernier s'est tâché d'ajouter 10 points, 9 rebonds et 2 interceptions au tableau.

En foulant les parquets pour un total de 45 minutes dans la défaite, le sophomore Scottie Barnes a – en quelques sortes – bénéficié de l'opportunité parfaite afin de sortir de son « marasme au tir », comme il l'avait lui-même qualifié à la suite de la dernière victoire du club face au Heat de Miami.

Toronto brise l'égalité avec Miami | AlleyOop360
Scottie Barnes est sorti de sa léthargie; Kyle Lowry a des fleurs à lui lancer; O.G. Anunoby poursuit sur sa magnifique lancée. Détails :
alleyoop360.com

Avec un feu vert indéniable, Barnes a tenté un total de 29 tirs samedi soir, pour en convertir 11 (38%), dont un impressionnant rendement de 4/8 de la ligne des 3 points, pour une production finale de 28 points, 11 rebonds, 9 passes et 2 tirs bloqués. On ne peut pas totalement affirmer « mission accomplie » chez Scottie – du moins pas encore – lorsqu'il est question de laisser derrière sa récente léthargie au tir et en défense, car un potentiel lay-up gagnant raté et le lapsus défensif sur la toute dernière séquence de la joute demeurent de grosses taches sur son rapport de match.

L'apport de Fred VanVleet à titre de meneur de jeu partant laissait légèrement à désirer sur la feuille de statistiques : il n'y allait que de 15 points et 5 aides. Steady Freddy aura néanmoins laissé son impact être ressenti partout sur le terrain, au-delà des stats.

C'était O.G. Anunoby qui ajoutait à sa saison de rêve en se levant comme l'un de seulement deux joueurs torontois à récolter plus de 20 points, lui qui en mettait 27, pour aussi 3 rebonds, 5 passes décisives et 2 vols. Il mène toujours la course au champion des interceptions par rencontre avec sa moyenne de 2.5 STL, soit 0.5 de plus que quiconque en cette jeune campagne. Avec ses 42 vols de ballons totaux sur la saison, O.G. est également premier à ce chapitre, avec 10 de plus que son plus proche poursuivant, Dejounte Murray.

Ce huitième revers, contre neuf victoires, signifiant pour les Raptors qu'on glissait alors au septième rang de notre conférence, avec des affrontements contre les Nets (mercredi le 23 novembre), les Mavericks et les Cavaliers à l'horizon. Ces trois matchs auront tous lieu à Toronto, avant que les Raptors n'amorcent le mois de décembre sur la route.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram