Toronto brise l'égalité avec Miami

Publié le 17 novembre 2022 par Liam Houde

Après deux affrontements consécutifs pour amorcer le calendrier régulier entre les deux rivaux de conférence, les Raptors ont brisé l'égalité avec le Heat mercredi soir grâce au gain de 112-104 à domicile. Toronto mène alors sa série de saison 2-1 face à Miami et peut remercier les efforts d'O.G. Anunoby, Scottie Barnes et Fred VanVleet pour le triomphe, malgré les nombreux noms sur la liste des blessés.

Kyle Lowry était d'ailleurs de retour dans la capitale ontarienne pour seulement une deuxième fois depuis la transaction qui l'a vu quitter le Canada pour une destination plus ensoleillée.

Les Torontois se sont bien débrouillés en l'absence de Pascal Siakam, Gary Trent Jr, Precious Achiuwa et Otto Porter Jr. Constants, les hommes de Nick Nurse n'ont jamais enfilé moins de 27 points par quart durant la soirée, en plus de dominer aux chapitres des rebonds offensifs (16 à 4) et conséquemment des points de deuxième chance (26 à 5), ainsi que des revirements (14 à 23).

Si cette machine était si bien huilée, contrairement à ce dont les partisans avaient droit lors de la défaite aux mains des Pacers d'Indiana la semaine dernière, c'est notamment parce que Fred VanVleet en était cette fois son moteur. Le meneur de jeu, cœur et âme de l'équipe, était de retour sur les parquets à la suite de deux matchs d'absence en raison de maladie non-liée à la Covid-19 – et il n'a pas déçu.

Steady Freddy y est allé de 23 points, 8 passes décisives et seuls 3 revirements dans la victoire, en plus de trois tirs extérieurs réussis. S'il était l'engin de l'offensive des locaux hier, Anunoby en était peut-être alors le carburant, lui qui s'est levé pour 32 points (sommet personnel de saison), 10 rebonds, 3 aides et 1 contre, le tout sur 72% d'efficacité au tir.

Le plus impressionnant avec la prestation d'O.G., c'est qu'il accomplissait le fait d'armes avec seulement un tir à 3 points sur sa fiche. Habituellement, si l'ailier connait de grosses soirées dans la colonne des points, c'est qu'il a frappé plusieurs lancers du périmètre. Cette fois, Ogugua Anunoby découpait la défensive adverse grâce à ses pénétrations et son jeu en isolation de mi-distance – un de ses atouts les plus améliorés. Et sa défensive hors pair était toujours au rendez-vous, elle.

Pour atteindre ce plateau de paniers, il a du obtenir l'aide de VanVleet également à quelques occasions :

Après avoir présenté un rendement de seulement 35% du terrain à ses sept dernières sorties, la notion que le sophomore Scottie Barnes connaissait une récession de deuxième année faisait déjà le tour de la toile. Conscient de ses déboires, Barnes s'est servi du tir, plutôt que de l'éviter, pour sortir du trou. Mercredi contre Miami, la Recrue de l'année en titre a enregistré 19 points sur 64% d'efficacité comme troisième meilleur marqueur du club, agrémentés de 6 rebonds et 6 assistances.

Voyons voir s'il saura maintenir cette efficience retrouvée au fil des prochains matchs. Son rendement True Shooting pour cette année demeure tout de même à exactement 50%, alors qu'il en présentait un de 55% au travers de ses 74 joutes disputées en 2021-2022. Or, ni Scottie, ni son entraîneur-chef, ni ses coéquipiers, ni même ses homologues ne sont inquiets.

« Je me sens comme si mon année recrue s'est déroulée quand même doucement. [...] Vous pouvez voir que je suis dans un genre de marasme au tir. Je le réalise, je le reconnais. Mais j'essaie de rester confiant, agressif, de croire en mon travail, de ne pas baisser la tête. [...] C'est ce qui va me permettre de passer à travers. »

Scottie Barnes

À titre de note, Barnes a également fait part aux médias en conférence d'après-match que sa cheville ne le dérangeait plus du tout; sa léthargie n'était donc pas due à de l'inconfort, comme le clamaient certains. Autant Siakam que VanVleet, les leaders du club, ont envoyé des messages-textes d'encouragement au jeune homme de 21 ans pendant le voyage sur la route qu'a effectué l'équipe récemment.

« Ces gars-là me donnent de la confiance quand je suis sur les parquets. Je me sens comme si je prenais ça à cœur. [...] C'est gros, tout le monde me donne cette confiance. »

Scottie Barnes

Même si le principal intéressé a directement adressé et reconnu les difficultés passagères qu'il éprouve, Freddy n'en fait pas tout un plat.

« Personne ici n'est inquiet pour [Scottie Barnes]. Il n'ya aucun jeune joueur que j'échangerais pour lui. [...] Évidemment, il pourrait mieux jouer, on le sait tous, mais tenter d'en tirer des conclusions pour savoir quel type de joueur il est, c'est plutôt ridicule. »

Fred VanVleet

Lowry, lui-même un ancien moteur des Raptors de Toronto, affectionne encore grandement la ville et l'organisation où il a évolué neuf campagnes, et où certains de ses amis proches tels VanVleet, Siakam et Anunoby évoluent toujours. Il a avoué en conférence de presse mercredi matin qu'il « regardait encore plusieurs matchs » des Raps. Naturellement, il aura son mot à dire sur le développement de Scottie Barnes.

« [Scottie Barnes] a une longue carrière [devant lui]. Ça prendra du temps, mais le ciel est la limite pour ce jeune. »

Kyle Lowry
Kyle Lowry regarde toujours les matchs des Raptors | AlleyOop360
L'ancien meneur des Raptors est de retour ce soir à Toronto. Avant-goût de l'affrontement :
alleyoop360.com

K-Low a d'ailleurs connu une soirée prolifique dans l'enceinte d'un amphithéâtre qui lui était bien familière. Le point guard de 36 ans a démontré qu'il en avait encore beaucoup dans le réservoir en mettant sur pieds l'une de ses meilleures performances de la saison, au son de 19 points, 2 passes décisives et 4/7 du centre-ville. Décevant, Jimmy Butler (13 PTS, 5 AST) n'a pas élevé son jeu d'un cran suffisant, avec Bam Adebayo, Tyler Herro, Victor Oladipo et Omer Yurtseven sur les lignes de côtés.

Les hommes de Nick Nurse s'apprêtent désormais à faire le voyage vers le sud, en Géorgie, où ils croiseront le fer avec les redoutables Hawks d'Atlanta, samedi à 18h00. La prochaine et dernière fois de la saison que le Heat et les Raptors se rencontreront sera le 28 mars 2023 à Toronto.

Précédemment :

Dalano Banton exerce sa volonté à Detroit | AlleyOop360
Les Raptors terminent leur voyage sur la route avec un bilan d'une victoire – hier face aux Pistons – et deux défaites.
alleyoop360.com

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram