Les Warriors s'offrent un quatrième titre en huit ans

Publié le 16 juin 2022 par Pierre-Olivier Poulin

Il y a quelques mois à peine, on pensait que la dynastie était terminée. Or, les Warriors de Golden State sont bel et bien de retour au sommet de la hiérarchie de la NBA. Grâce à une victoire de 103-90 au match #6 face aux Celtics de Boston, les hommes de Steve Kerr remportent un quatrième trophée Larry O'Brien en huit ans.

Les représentants de la Californie n'avaient pas envie d'étirer le plaisir pour les partisans des Celtics. En montée et à mesure que cette finale avançait, l'expérience et le niveau d'énergie des Warriors ont fait la différence. Visiblement exténués après s'être longuement battu pour se rendre jusque là, Boston a commis pas moins de 22 revirements, dont 12 juste en première demie.

Tirant de l'arrière par 6 points en fin de premier quart, Golden State a fait basculer l'histoire du match de manière spectaculaire. D'un pointage de 22-16 en faveur des locaux, les visiteurs ont explosé pour 21 points sans riposte pour ne plus jamais regarder derrière.

Malgré toutes les tentatives de remontée, les Warriors ont laissé parler leur talent pour toujours distancer l'adversaire. Récipiendaire du titre de Joueur le plus utile de cette finale, Steph Curry a mis le point d'exclamation sur la fin de parcours des Celtics avec un tir dont presque seul lui a le secret.

Sans vouloir quitter leur domicile sur une note trop défaitiste, les C's se sont battus jusqu'à la toute fin pour donner des maux de tête aux Warriors. Prenant part à sa première finale, le vétéran Al Horford y est allé d'une belle pièce individuelle pour réussir le panier et aller chercher la faute pour réduire l'écart à moins de 10 points pour finir le troisième quart.

Les dernières 12 minutes n'ont toutefois pas été suffisantes pour la franchise du Massachussetts, qui devra encore attendre avant de retoucher à un premier titre depuis 2008.

Avec ce quatrième sacre, le trio Curry/Green/Thompson comporte officiellement les 41e, 42e et 43e joueur de l'histoire de la NBA avec au moins quatre bagues accumulées au fil de leur carrière. Même s'il n'a plus le rôle qu'il avait avant, Andre Iguodala joint également ce groupe sélect en tant que #44. Steve Kerr, lui, en est à son neuvième championnat, autant à titre de joueur que d'entraîneur.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram