Monstrueuse performance : Giannis défait les Lakers

Publié le 09 février 2022 par Liam Houde

Giannis Antetokounmpo a gardé son sang froid face au big three des Lakers mardi soir pour mener les siens vers un gain au compte de 131-116 – au Crypto.com Arena de Los Angeles. Le Greek Freak a porté sa séquence de matchs d'au moins 25 points à 20 sorties consécutives en montant une performance individuelle totalement dominante.

Qui a dit que le double-MVP et champion en titre n'était pas dans la course au trophée de Joueur le plus utile à nouveau cette année? Ce ne sont pas que Joel Embiid et Nikola Jokic qui font partie de la compétition; Antetokounmpo a prouvé à nouveau hier qu'il était digne de l'honneur en accumulant 44 points, 15 rebonds, 8 mentions d'aide, 2 contres et aucun revirement sur un ahurissant rendement de 17/20 du terrain (85% FG).

Selon StatMuse, seuls Kareem Abdul-Jabbar et Wilt Chamberlain ont déjà publié des matchs avec 40 points, 10 rebonds et 5 passes ou plus ainsi qu'un taux de conversion égal ou supérieur à 85%. Avec son CV déjà bien garni à 27 ans, Giannis continue d'ajouter son nom à des listes légendaires comme celle-ci.

Après avoir inscrit 47 points face aux Lakers à leur dernier engagement, le 17 novembre 2021, le dernier MVP des finales de la NBA et power forward étoile des Bucks marquait cette fois un minimum de 25 points pour un 20e match de suite, menant Milwaukee à un quatrième triomphe d'affilée.

Au passage, il a également complété d'excellents jeux défensifs comme le suivant sur l'un des spécimens les plus difficiles à défendre du circuit :

Son historique prestation a été adéquatement épaulée par celles de Bobby Portis (23 PTS, 7 REB, 2 STL, 5 tirs à 3PTS) qui fait très bien pour son club récemment, Khris Middleton (21 PTS, 5 REB, 4 AST, 3 tirs à 3PTS) et Jrue Holiday (15 PTS, 7 REB, 10 AST, 2 STL).

Collectivement, la troupe en visite à Hollywood a enregistré 15 tirs réussis du centre-ville (41%), soit cinq de plus que son adversaire (31%). Le contraste dans la colonne des points après revirements – 25 à 11 en faveur des Bucks – a également eu un rôle important à jouer dans l'issue de la rencontre. Curieusement, malgré un rendement collectif de 51%, le Lakeshow tirait de l'arrière par 30 points à son moment le plus bas de la soirée.

Chez ces derniers, 27 points, 5 rebonds et 8 aides de LeBron James en convertissant 11 de 19 tentatives ont marqué le point fort de la joute, mais une autre abominable production de Russell Westbrook est venue mettre un bâton dans les roues des Lakers. Frank Vogel a encore préféré laisser son point guard sur le banc au quatrième quart, décision qui ne fait pas le bonheur de Russ.

Après 26 minutes de jeu totales, Westbrook avait cumulé 10 points, 10 rebonds, 5 passes décisives, 4 revirements et seulement trois tirs réussis en 11 essais (27.3%). Son taux d'efficacité à travers ses quatre dernières sorties n'est pas bien mieux, à 27.5%; le vétéran n'a frappé le mille qu'à deux occasions en 13 lancers du périmètre au fil de ces matchs.

Face au choix de son entraîneur-chef de ne pas lui accorder de minutes en fin de rencontre lorsque la marque devient serrée, Westbrook avait quelques commentaires intéressants en conférence suivant le revers.

Il a d'abord précisé qu'il croyait « avoir mérité le droit » de faire partie de l'alignement de clôture de sa formation, avant de se prononcer sur cette vidéo prise en fin de match qui a fait surface.

« Je leur ai dit que j'aurais souhaité pouvoir les aider, mais je n'étais pas dans le match pour les aider. Mais ce n'est pas ma décision. »

Russell Westbrook décrivant ce qu'il a dit à LeBron James et Anthony Davis dans la vidéo suivante

Après une production somme toute décevante avant même que cette situation n'ait lieu, le meneur de 33 ans et ancien MVP a entendu l'huée de la foule retentir à travers le Crypt – et ce n'était pas la première occasion de la sorte depuis son arrivée à L.A. Le natif de la métropole californienne n'en a pas fait tout un plat.

« C'est un signe de respect. »

Russell Westbrook au sujet des partisans des Lakers qui le huent à domicile

Quant à lui, AD a bien fait face aux champions de la NBA, grâce à ses 22 points, 9 rebonds, 4 assistances et 3 blocs, en plus d'un taux de 80% au lancer. Or, ces efforts sont arrivés en vain devant une force de la nature comme Giannis.

Tandis que les Bucks grimpent au deuxième rang de la conférence de l'Est, les Lakers glissent jusqu'au neuvième échelon de l'Ouest, avec un inquiétant dossier de 26-29. Les hommes de Frank Vogel visiteront des Trail Blazers de Portland en pleine phase de transition ce soir à 22h00, mercredi le 9 février.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 15
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram