Partant dans l'Ouest : Andrew Wiggins ne mérite pas sa place

Publié le 28 janvier 2022 par William Thériault

En étant élu parmi les dix titulaires en vue du prochain Match des étoiles, Andrew Wiggins a de nouveau prouvé que le système du vote partisan dans la NBA pouvait mener à des aberrations. Pour plusieurs raisons, l'ancien des Timberwolves ne mérite pas sa place parmi ce club sélect. Explications.

Observez la brochette de joueurs qui figure ci-dessous. On y voit quelques-uns des meilleurs joueurs de la ligue, et certainement des noms qui pour la plupart, peuvent faire argument quant à leur place au sein du top 10 de la NBA. Tous, sauf Wiggins. Clairement, il ne peut pas faire partie de cette discussion.

Et pourtant, en finissant troisième au vote pour les forwards dans la conférence de l'Ouest, le natif de Toronto a réussi à se faufiler au cœur du groupe. Or, il suffit d'un peu de statistiques et d'analyse pour démontrer que sa candidature se démarque – et pas pour les bonnes raisons.

D'abord, le PER. Cette statistique avancée, qui mesure le rendement global d'un joueur, est en moyenne de 15 à travers la NBA. Avec 16.2, l'ailier des Warriors est à peine un joueur au dessus de la moyenne. Typiquement un partant au Match des étoiles possède un PER qui se situe entre 25 et 30. Ce n'est même pas proche.

Pas encore convaincu? Regardons les statistiques générales. Avec des moyennes de 18.4 PTS, 4.2 REB et 2.1 AST par soir, le premier choix de la classe de 2014 possède une cadence de production inférieure à celle de sa carrière, pour chacun de ces trois chapitres. Certes, ses pourcentages de réussite aux tirs se sont améliorés, mais ce n'est pas ce qui justifie une apparition parmi les partants All-Star.

Alors, pourquoi Wiggins a-t-il réussi à se rendre là? Plusieurs raisons peuvent expliquer la chose. D'abord, il joue à Golden State, une équipe extrêmement populaire auprès des partisans, ce qui lui octroie d'emblée une avance considérable. Malgré des saisons similaires au Minnesota, le basketteur de 26 ans n'avait jamais été pris en considération par la passé.

Il n'est même pas le deuxième joueur le plus important de sa formation en date d'aujourd'hui : Draymond Green et Stephen Curry ont des rôles instrumentaux au succès des Warriors.

C'est ensuite une question de circonstances. Kawhi Leonard n'a pas joué un match cette année, et son coéquipier étoile Paul George est lui aussi blessé. Ces deux joueurs auraient clairement passé devant Wiggins, s'ils avaient été en santé.

Le système de positions, qui comporte plusieurs lacunes, vient ensuite l'avantager. Si la NBA ne s'imposait pas d'élire trois joueurs issus du frontcourt, Luka Doncic aurait à 100% dû obtenir la place qui a été conférée par défaut à Andrew Wiggins. Il est un meilleur joueur dans à peu près toutes les facettes du jeu.

Andrew Wiggins n'est pas de la trempe de LeBron, KD, Giannis, Jokic, Embiid, Trae Young, DeRozan, Morant et Curry. Ce n'est pas de l'opinion, c'est tout simplement factuel.

Un certain tweet d'une vedette du K-Pop a également aidé à propulser sa candidature…

À lire :

https://alleyoop360.com/2022/01/28/karl-anthony-towns-merite-plus-de-reconnaissance/

Partage

Par William Thériault

William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.

Le sport, c'est son amour de jeunesse.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram