Plus convaincante victoire de la saison pour Toronto

Publié le 27 octobre 2022 par Liam Houde

Le Cameroun était mis en avant-scène mercredi soir à Toronto lorsque les Raptors de Pascal Siakam croisaient le fer avec les 76ers de Joel Embiid – avantage aux locaux 119-109. Christian Koloko étant de la partie, nous avions droit à un spectacle de la NBA qui incluait trois joueurs natifs du Cameroun pour la première fois de l'histoire. Nous y auront droit à nouveau vendredi le 28 octobre lorsque Philly aura la chance d'obtenir une revanche face à son rival de division, lequel est arrivé mieux préparé au match d'hier.

Il s'agissait d'une troisième victoire en cinq matchs pour les Torontois, en plein contrôle de leur début de saison, tandis qu'on parlait plutôt d'une quatrième défaite pour le camp opposé, en autant de matchs.

Pour Nick Nurse, il était également possible de qualifier le gain de mercredi comme le plus complet de la saison, à l'image de l'effectif qui n'a plus qu'Otto Porter Jr de présent sur la liste des blessés. Les Sixers, eux, bénéficiaient de tous leurs hommes à leur disposition. Ce fait n'a pas empêché les Raptors de gagner les combats des rebonds (+5), des passes décisives (+3), des interceptions (+3), des contres (+3), des revirements (-3), des points dans la clé (+4) et des points en transition (+12).

Tous ces légers avantages ne représentent rien d'extraordinaire en soi, mais ensemble étaient le facteur décisif du triomphe, celui qui a permis aux Raps de mener par une apogée de 17 points et de demeurer aux commandes de l'affrontement. Ça aide aussi quand Pascal Siakam récolte au moins 20 points pour un cinquième soir consécutif.

Spicy P s'est illustré de 20 points, 5 rebonds, 13 passes décisives (seul un revirement) et 4 tirs à 3 points dans un match complet, parfait témoignage du bond qu'a connu Siakam cet été comme fabricant de jeu et comme atout bi-directionnel polyvalent. Un Gary Trent Jr qui s'est enflammé au troisième engagement pour y accumuler 22 de ses 27 points a notamment contribué de cinq tirs extérieurs lors de ses 35 minutes.

GTJ n'a capté aucun rebond, distribué aucune passe décisive, bloqué aucun tir et tenté aucun lancer franc... Uniquement des buckets.

Dignes de mentions, Fred VanVleet (15 PTS, 6 REB, 8 AST, 2 STL, 3 BLK!), OG Anunoby (15 PTS, 2 REB, 3 STL), Scottie Barnes (16 PTS, 10 REB, 5 AST) et le Montréalais Chris Boucher (13 PTS, 4 REB) ont tous mis la main à la pâte dans le cadre de cette victoire collective. Koloko a profité de ses 11 minutes sur les parquets afin de se permettre 4 points, 4 rebonds, 1 vol et 1 bloc.

Des apports adéquats provenant de tous les côtés, donc. On ne pouvait pas en dire autant des joueurs de second plan venus de Philadelphie.

Le trio de vedettes de Joel Embiid, James Harden et Tyrese Maxey a quelque peu été laissé au dépourvu dans la rencontre en sol canadien; même si chacun des joueurs sous Doc Rivers est en santé et prêt à jouer, ce ne sont pas chacun d'entre eux qui « se sont présentés » au match. Embiid est allé chercher ses 31 points (71% au tir) malgré tout, mais n'a terminé la soirée qu'avec 5 rebonds et 3 aides pour compléter sa fiche.

Rapide comme l'éclair, Maxey est lui aussi parvenu à mettre 31 points, sans oublier 6 mentions d'aide, 5 rebonds et 2 interceptions de ballon. James Harden a connu un match passable pour ses standards, au son de 18 points, 7 rebonds et 9 assistances. Sinon, les contributions dans la colonne des points sont allées comme suit pour le reste des Sixers :

  • De'Anthony Melton : 12 points, 21 minutes
  • PJ Tucker : 8 points, 31 minutes
  • Tobias Harris : 3 points, 34 minutes
  • Danuel House : 3 points, 14 minutes
  • Georges Niang : 3 points, 14 minutes
  • Montrezl Harrell : 0 points, 4 minutes
  • Paul Reed : 0 point, 2 minutes

De manière presque inexplicable, l'entraîneur-chef du club a (à nouveau) refusé d'octroyer des minutes d'activité à Matisse Thybulle. Shake Milton et Furkan Korkmaz, des pièces intégrantes du portrait depuis quelques années chez les 76ers, n'ont pas foulé les parquets mercredi, eux non plus.

Si l'utilisation et la production de la profondeur du club aux grandes aspirations laissent à désirer, les trois stars font bien, de points de vue individuels. À titre de note, Harden maintient 25.0 PTS, 8.2 REB, 9.6 AST et 1.0 STL par joute de moyenne cette année.

Rivers et sa troupe auront l'opportunité de se ressaisir et de laisser leur atroce début de campagne dans le rétroviseur demain, vendredi le 28 octobre, lorsqu'ils croiseront encore le fer avec les Raptors de Toronto. Le combat-revanche aura lieu à 19h30, toujours au Scotiabank Arena.

Précédemment :

Les Raptors quittent Miami avec une victoire | AlleyOop360
Precious Achiuwa a obtenu 22 rebonds, un nouveau record en sortie de banc chez les Raptors.
alleyoop360.com

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram