Qui devrait remplacer Kevin Durant et Draymond Green au Match des étoiles?

Publié le 06 février 2022 par Liam Houde

Nous connaissons les titulaires, nous connaissons les réservistes. Les fondations du Match des étoiles de la NBA sont bâties, mais tout n'est pas encore coulé dans le béton. LeBron James et Kevin Durant devront d'abord construire l'effectif de leur équipe respective, par un désormais traditionnel repêchage d'All-Stars qui sera diffusé sur les ondes de TNT, jeudi le 10 février prochain, à 18h30. Mais avant cela, le commissaire de la ligue Adam Silver devra sélectionner les remplaçants aux deux joueurs étoiles blessés : Kevin Durant (genou) et Draymond Green (dos).

En attendant que le commissaire donne son verdict, penchons-nous rapidement sur la question. Qui est digne d'obtenir ces mentions All-Star?

Avant toute chose, il faut établir les critères de sélection pour ces substituts. Le joueur qui viendra prendre la place d'un All-Star blessé est toujours choisi par Adam Silver, qu'il s'agisse d'un partant ou d'un réserviste.

Le remplaçant se doit de jouer au sein de la même conférence que son homologue inapte et il peut évoluer à n'importe quelle position… Il ne faut pas nécessairement qu'un guard succède à un guard, ce qui ouvre un monde de possibilités.

Dans le cas de KD, où c'est un partant qui s'absentera de l'événement, l'un des réservistes de frontcourt déjà établis par les entraîneurs de la conférence Est sera promu dans le cinq majeur, qui lui-même laissera conséquemment sa place au substitut (de n'importe quelle position) qu'aura désigné le commissaire, parmi le bassin de joueurs de l'Est.

L'entraîneur de Team Durant, Erik Spoelstra, est celui qui aura la tâche de déterminer qui de Jimmy Butler, Khris Middleton ou Jayson Tatum intégrera le groupe de titulaires issus de sa conférence, puisqu'un alignement partant doit absolument comprendre deux joueurs arrières et trois intérieurs, contrairement au banc.

https://alleyoop360.com/2022/02/06/erik-spoelstra-sera-entraineur-chef-de-team-durant-au-match-des-etoiles/

Adam Silver, qui avait pourtant affecté les remplaçants du Match des étoiles deux jours après l'annonce des réservistes, en 2021, ne l'a pas encore fait cette année. Nous en sommes au quatrième jour après l'annonce pour cette édition.

Somme toute, deux joueurs s'étant démarqués à travers le présent calendrier régulier – un de l'Ouest et un de l'Est – ajouteront une mention d'étoile à leur CV prochainement, et il est temps de spéculer sur l'identité de ces hommes. Voici quelques noms avec de bonnes candidatures.

Dans l'Ouest

Dejounte Murray

Le point guard titulaire de San Antonio est en pleine floraison à sa cinquième saison d'activité chez les professionnels. Non seulement mène-t-il la ligue au chapitre des interceptions de ballon par match, mais l'étoile montante des Spurs approche également le triple-double moyen cette saison.

Ses statistiques individuelles à elles seules seraient suffisantes afin de lui garantir une place de remplaçant en l'absence de Draymond Green : il roule présentement à 19.6 PTS, 8.4 REB (deuxième chez les guards), 9.2 AST (quatrième du circuit) et 2.1 STL (premier du circuit) par rencontre en convertissant ses tirs avec une efficacité passable de 51.3% de true shooting, une formule qui combine équitablement les lancers à 2 points, à 3 points et les lancers francs.

Murray et Luka Doncic sont les deux seuls athlètes à maintenir au moins 18 points, 8 rebonds et 8 mentions d'aide de moyenne cette année. Le meneur de 6 pieds, 4 pouces et 25 ans figure également au deuxième rang pour les triple-doubles totaux en 2021-2022, derrière Nikola Jokic, avec une récolte de 10. Ce nombre représente déjà un record de saison pour la franchise historique des Spurs.

Or, le succès n'est pas au rendez-vous pour sa troupe, ce qui aura un impact important dans la prise de décision du commissaire. Les hommes de Gregg Popovich présentent un dossier décevant de seulement 20 victoires pour 34 revers actuellement – bon pour la 12e place au sein de la conférence Ouest.

J'ai écrit quelques mots au sujet de son exceptionnelle campagne individuelle plus tôt au mois de janvier.

Anthony Edwards

Le cas d'Anthony Edwards est simple à monter : le sophomore a connu une amélioration sur toute la ligne après une saison recrue déjà fort impressionnante, et le succès relatif des Timberwolves peut être directement associé aux prouesses du shooting guard.

Avec des statistiques traditionnelles hors du commun pour un joueur de son type, Edwards est déjà l'une des meilleures pièces offensives du circuit. Il ajoute 22.3 PTS, 5.0 REB, 3.6 AST et 1.5 STL par soir au tableau pour le Minnesota, en plus de présenter un rendement de 36% au périmètre (neuf tentatives par match).

L'ancien premier choix au total a inscrit 25 points ou plus à 18 reprises déjà cette année et se classe parmi le top 6% des joueurs de la ligue au niveau du « pourcentage de passes décisives », selon Cleaning the Glass. À titre de note, les Wolves ont le septième meilleur bilan de leur association, devant les Lakers et les Clippers.

Après avoir été initialement ignoré pour le Match des étoiles – comme c'était le cas pour le titre de Recrue de l'année revenu à LaMelo Ball –, Ant-Man avait à partager sa déception :

Deandre Ayton

Un troisième participant au Match des étoiles arborant les couleurs de Phoenix, en plus de Monty Williams comme entraîneur-chef, serait justifié par le niveau de dominance déployé par l'équipe à travers ce calendrier régulier. Dans ce cas, Deandre Ayton deviendrait le choix évident.

Les Suns trônent au sommet de la NBA depuis quelques mois avec leur fiche de 42-10 et, même s'il n'a disputé que 31 matchs, le pivot titulaire du club en est pour beaucoup. Le jeune homme de 23 ans a également fait connaître son nom lors du parcours des siens vers la finale de la NBA en 2021, en jouant du grand basketball bidirectionnel.

Certes, des chiffres comme les siens ne crient pas « All-Star », mais son impact dans les deux zones du terrain n'est pas à négliger; Ayton a très peu à envier aux autres big men à avoir obtenu leur billet pour la fin de semaine des étoiles. Le gaillard de plus de 7 pieds opère à 16.4 PTS et 10.5 REB par rencontre et convertit 63.5% de toutes ses tentatives au tir, soit le troisième meilleur taux d'efficacité de la ligue pour quiconque jouant au moins 30 minutes de moyenne.

Verdict

J'offrirais l'honneur à Dejounte Murray afin de le récompenser pour sa remarquable saison personnelle, trois ans après sa grave déchirure du ligament croisé antérieur qui l'a tenu à l'écart pour une campagne entière de développement. Qui sait où en serait l'ancien (et futur) membre d'une équipe All-Defensive sans cette blessure?

Shai Gilgeous-Alexander (Thunder), Brandon Ingram (Pelicans), Kristaps Porzingis (Mavericks), Anthony Davis (Lakers) et Jaren Jackson Jr (Grizzlies) ont tous été considérés.

Dans l'Est

LaMelo Ball

Il n'est pas difficile pour un partisan de la ligue d'imaginer LaMelo Ball lorsqu'il ou elle pense au Match des étoiles. Après tout, Melo respire le divertissement et ferait de la joute un spectacle à ne pas manquer. Mais est-ce que ses performances justifient sa participation à l'illustre All-Star Game, à son deuxième rodéo seulement?

La réponse courte est « oui ». Toutefois, plusieurs autres candidats de choix se présentent à M. Silver dans la conférence orientale. Le benjamin des frères Ball bonifie tout de même sa postulation de 19.6 PTS, 7.1 REB, 7.5 AST et 1.5 STL par rencontre à titre de meneur des Hornets. Son efficacité demeure similaire à son année de recrue, mais ce n'est pas une mauvaise chose : il tire le ballon à 36% du centre-ville et 42.5% au total.

Si la 75e saison de l'histoire de l'association arrivait à terme aujourd'hui, le point guard de 20 ans serait l'un de seulement trois joueurs de tous les temps avec des moyennes d'au moins 19 points, 7 rebonds et 7 passes à un tel âge. LeBron James et Luka Doncic complètent ce topo.

Pascal Siakam

Légèrement dans l'ombre de son collègue Fred VanVleet sur la scène médiatique, Pascal Siakam connaît peut-être sa meilleure campagne en carrière pour les Raptors de Toronto. Comparons ses nombres de base actuels avec ceux qu'il publiait en 2019-2020 :

Saison ⬇️PointsRebondsPasses décisivesInterceptionsContresRendement total (FG%)Rendement du périmètre (3P%)
2019-202022.97.33.51.00.945.3%35.9%
2021-202221.48.65.11.30.847.7%35.0%
Les statistiques sont des moyennes par match – basketballreference.com

Après l'une des deux saisons ci-haut, Spicy P était partant au Match des étoiles et membre de la deuxième équipe All-NBA; dans l'autre, il pourrait ne même pas être nommé comme All-Star. Rappelons que les Raptors figurent en sixième place à l'Est, arborant une bonne fiche de 28-23 – en grande partie grâce au Camerounais.

Ai-je besoin d'en ajouter?

Jarrett Allen

Le prix fictif de la « surprise de l'année » serait certainement remis aux Cavaliers de Cleveland pour 2021-2022 et, avec Darius Garland déjà invité au Match des étoiles, un deuxième participant en provenance de l'équipe serait amplement mérité. Le nom de Jarrett Allen vient donc immédiatement en tête, puisque le centre de 23 ans fait très bien après s'être acclimaté à l'air de l'Ohio en 51 matchs l'an dernier.

Et le match a lieu au Rocket Mortgage FieldHouse de Cleveland.

Indiscutablement l'un des atouts les plus importants de la troupe de JB Bickerstaff en défense comme en offense, Allen a été un élément essentiel des 32 gains (déjà plus que l'an dernier) en 53 matchs des siens, qui leur valent le quatrième échelon du tableau de l'Est.

Il produit à un rythme de 16.2 PTS, 11.0 REB et 1.8 BLK de moyenne à travers 45 sorties et presque 33 minutes de jeu par match. Efficient, le pivot s'est hissé au deuxième rang de la NBA pour le pourcentage de réussite au tir (FG%) avec son rendement de 67.4%, juste devant Deandre Ayton et derrière Rudy Gobert.

Sa cote défensive de 104.8 (DefRTG) représente également la 10e meilleure marque cette année, parmi tous les joueurs ayant disputé un minimum de 45 combats et 25 minutes par match. Afin d'illuster davantage son impact sous l'anneau, Allen limite ses adversaires à seulement 48.3% d'efficacité à six pieds ou moins du panier; seul Giannis Antetokounmpo le devance à ce chapitre pour quiconque avec au moins 120 tirs à 2 points contestés d'enregistrés cette saison.

Verdict

Malgré un large bassin de joueurs méritants, je penche en faveur de Siakam pour venir combler le trou laissé derrière par Durant – qui manquera une troisième rencontre All-Star en trois ans, en raison d'une blessure. Je crois également que Jimmy Butler devrait être promu dans le cinq majeur par son coach.

LaMelo Ball, Jarrett Allen, même Jrue Holiday, Jaylen Brown et Domantas Sabonis mettent de l'avant du basketball de niveau All-Star, mais les prestations de P Skills, particulièrement depuis quelques mois, sont impossibles à ignorer. Son amélioration et son effort défensifs sont aussi venus faire pencher la balance.

Jrue Holiday (Bucks), Bradley Beal (Wizards), Jaylen Brown (Celtics), Miles Bridges (Hornets) et Domantas Sabonis (Pacers) ont tous été considérés.

Du moins, nous savons pour qui Jayson Tatum aurait offert son vote dans cet exercice s'il le pouvait :

À lire :

https://alleyoop360.com/2022/02/04/les-quatre-equipes-du-rising-stars-challenge-sont-connues/
https://alleyoop360.com/2022/01/27/lebron-james-et-kevin-durant-capitaines-des-equipes-detoiles/
https://alleyoop360.com/2022/02/03/fred-vanvleet-selectionne-au-match-des-etoiles/
https://alleyoop360.com/2022/02/03/match-des-etoiles-nouveau-trophee-kobe-bryant-et-des-bagues-de-participation/
https://alleyoop360.com/2022/01/29/voici-les-maillots-pour-la-fin-de-semaine-du-match-des-etoiles/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 17
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram