Qui seront les joueurs clés de l'Alliance de Montréal?

Publié le 24 mai 2022 par Kevin Vallée

Seulement neuf jours après le début de son camp d'entraînement, l'Alliance de Montréal se dirige aujourd'hui vers Hamilton pour y disputer le premier match de son histoire, mercredi.

S'il était difficile de prévoir de quoi aurait l'air l'équipe il y a seulement quelques jours, un camp extrêmement demandant nous permet aujourd'hui de cibler les joueurs qui auront un impact considérable sur la première édition de l'Alliance… sans toutefois être en mesure de partager un alignement partant complet, rappelle Vincent Lavandier.

« On ne saura jamais quel est l'alignement partant. Ça ne sera pas pareil de match en match. C'est très américain, ça. »

Kemy Ossé et Hernst Laroche, les leaders vocaux

C'est sans aucune surprise que les deux co-capitaines de l'équipe ont été ciblés par plusieurs de leurs coéquipiers comme étant les meneurs du club. Tous deux âgés de 33 ans, bourrés d'expérience et natifs de Montréal, Kemy et Hernst font l'unanimité.

Et s'il y a bien un joueur qui bénéficie de leur leadership, c'est Alain Louis.

Troisième meneur de jeu de la hiérarchie, l'ancien joueur de développement des Blackjacks est tout de même voué à un temps de jeu intéressant, vu l'utilisation probable de Kemy Ossé à la position d'arrière. Néanmoins, apprendre derrière deux meneurs d'expérience lui apportera beaucoup.

« Hernst, au niveau de son non-verbal, tu vois que c’est un professionnel. Que ça va bien ou pas, son langage corporel ne change pas. Kemy est plus vocal, il nous mène vraiment avec des directions précises. »

Alain Louis
Photo : Mark-Anthony Cambria, Alliance de Montréal

Abdul Mohamed, bien que natif d'Ottawa, estime avoir compris l'importance du marché à travers les années. Selon lui, les co-capitaines sont sans aucun doute ceux qui l'expriment le mieux.

« Kemy et Hernst ont une bonne voix, commence-t-il. Ils transpirent la culture de Montréal. Ils représentent tout ce qu'est Montréal. Ils aident les jeunes à gagner en confiance. »

Avoir une voix, c'est quelque chose. Bien l'utiliser, c'en est toutefois une autre. Hernst Laroche exprime tout son sérieux dans sa quête d'être un meneur positif.

« J’ai toujours voulu être un leader. Je fais mes devoirs en dehors du terrain. Je lis, j’écoute des trucs inspirants. J’essaie de corriger les erreurs, d'améliorer les choses. Je suis un gars qui donne, qui a un grand cœur. Je veux prendre ce rôle-là à un autre niveau et faire gagner l’équipe. »

Hernst Laroche

Sur le terrain, Laroche compte être l'un des meilleurs joueurs de la ligue. Vincent Lavandier s'attend quant à lui à ce que le vétéran n'ait pas nécessairement la campagne statistique la plus exotique, mais qu'il soit un pilier extrêmement important pour distribuer le ballon et imposer le style collectif.

Kemy Ossé a quant à lui comptabilisé une moyenne de 12 points par match lors de ses deux saisons dans la LECB. On peut donc évidemment s'attendre à ce qu'il soit l'un des joueurs offensifs les plus importants cette saison, qu'il soit utilisé en poste 1 ou 2.

Dominic Green et Sherwood Brown, les meneurs offensifs

« Dominic, je veux dire… Vous l'avez vu jouer. Je pense qu'il sera notre meilleur scoreur. »

Élie Karojo

Bien que l'équipe prône un système de jeu collectif qui distribuera la charge offensive à travers ses joueurs, il y en aura certainement un qui ressortira du lot. Selon toute vraisemblance, Dominic Green est le candidat le plus populaire pour mener l'équipe au niveau des points. « Je crois définitivement que Dominic sera un facteur en ce qui a trait à marquer des points », croit aussi le centre grec Gaios Skordilis.

Déterminé à hausser son jeu d'un cran cet été, l'Américain a attiré l'attention tout au long du camp. Son envergure impressionnante l'aide autant à bien défendre qu'à tirer au-dessus de bien des défenseurs qui sont incapables de défendre son haut point de relâchement. De la ligne de 3 points, il est difficile à arrêter.

Ce n'est toutefois pas une raison pour écarter Sherwood Brown. L'ailier de 30 ans, qui a joué dans la G League au milieu des années 2010, a été l'un des joueurs les plus constants du camp d'entraînement. Downtown Sherwood Brown a aussi été nommé à quelques occasions par ses coéquipiers.

« Dominic et Sherwood sont des vétérans, ils ont beaucoup d’expérience professionnelle, j’essaie de voir comment ils se comportent. »

Nathan Cayo

Le Floridien est un spécialiste de la démarcation, lui qui réussit à se faufiler à travers la défense pour se libérer à la ligne de 3 points. Extrêmement énergétique défensivement, il prend également beaucoup de fierté dans sa constance globale.

Photo : Mark-Anthony Cambria, Alliance de Montréal

Gaios Skordilis, le stabilisateur expérimenté

Arrivé au Canada vendredi, Gaios Skordilis n'avait que deux entraînements et un match préparatoire derrière la cravate avant que ses coéquipiers ne le pointent du doigt comme étant un joueur très important. Par sa stature, le centre grec est déjà perçu comme étant un aspect stabilisateur du club.

« J’aime beaucoup Gaios. Il te parle beaucoup, il va te guider, tu apprends beaucoup en le regardant. Il sait toujours ce qu’il fait. C’est très intéressant de voir son expérience. C’est très important d’avoir quelqu’un comme lui sur l’équipe. »

Lewis Diankulu

Un dossier complet sur Gaios Skordilis sera publié sur AlleyOop360 cette semaine.

Ashley Hamilton, le meilleur joueur de l'équipe?

On ne l'a toujours pas vu sur le parquet puisqu'il mènera dans les prochains jours un combat contre l'équipe de Marc Gasol en séries éliminatoires espagnoles, mais Ashley Hamilton est vendu comme étant le joueur qui pourrait tout changer chez l'Alliance.

Skordilis, qui a affronté Hamilton au niveau international, l'a mentionné assez rapidement.

« Il est athlétique, il est fort. Je crois qu'il peut nous aider offensivement et défensivement. Il a joué partout, donc il a de l'expérience. Il sera prêt à jouer. Il va nous aider beaucoup. »

Gaios Skordilis

Hamilton pourrait être éliminé dès le 2 juin de la compétition espagnole.

Partage

Par Kevin Vallée

Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, maintenant journaliste au 91.9 Sports et descripteur des matchs de l'Alliance de Montréal.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram