Retours au jeu : Chris Paul plus tôt que prévu, Damian Lillard et Zion Williamson absents pour la saison

Publié le 21 mars 2022 par Liam Houde

Il y a du nouveau au dossier de certains joueurs blessés à travers la NBA, et le réputé Shams Charania de The Athletic a fait état de plusieurs d'entre eux dans le cadre de son Inside Pass, lundi. Au menu cette fois : le statut des réhabilitations de Chris Paul, Damian Lillard, Zion Williamson, Ben Simmons, Jamal Murray et Michael Porter Jr.

Charania, ainsi que Sam Amick du même réseau, ont premièrement partagé lundi matin que leurs sources chez les Suns de Phoenix affirmaient que Chris Paul pourrait revenir aussi tôt que cette semaine. Oui, considérant la plage de retour de six à huit semaines qui avait d'abord été donnée il y a exactement un mois, il s'agit d'une nouvelle aussi surprenante qu'importante.

À Phoenix, on se préparaient à potentiellement devoir composer sans notre meneur de jeu lors du premier tour des séries éliminatoires, lui qui s'est blessé au pouce, mais voilà qu'on pourrait le réintégrer dans l'alignement avant les séries.

Si un retour est envisageable d'ici au 3 avril, une date aussi précoce que mercredi prochain n'est pas à négliger. À ce moment, les Suns se mesureront aux Timberwolves du Minnesota – le groupe le plus victorieux depuis le Match des étoiles –, à 20h00.

Depuis que CP3 est tombé au combat, les hommes de Monty Williams n'ont cependant pas connu de baisse de régime. Devin Booker s'est levé comme créateur offensif principal et les gains ont continué de s'empiler, confirmant davantage le statut d'alpha des Suns au sommet de la NBA.

L'arrière de 25 ans qui s'est mérité le surnom de Point Book a maintenu des moyennes de 28.2 PTS, 4.8 REB et 7.0 AST par joute en l'absence de son acolyte de backcourt, alors que l'équipe a empoché 10 victoires et quatre défaites.


C'est désormais officiel : Damian Lillard des Trail Blazers ne retrouvera pas les parquets avant 2022-2023. Portland étant hors du portrait des séries au 12e rang de la conférence Ouest, les 12 matchs restants au calendrier des Blazers ne serviront qu'à offrir d'autres minutes aux jeunes pièces en développement du club. On y tire un peu une croix sur 2021-2022.

Dame a subi une chirurgie afin de réparer une déchirure aux muscles abdominaux qui le gênait depuis les Jeux olympiques de Tokyo, à l'été 2021. Il s'est vêtu de son uniforme pour la dernière fois de la saison le 31 décembre dernier contre les Lakers de Los Angeles. Était-ce sa toute dernière fois en carrière dans les couleurs de la Rip City?

https://alleyoop360.com/2022/02/24/a-la-recherche-de-la-prochaine-vedette-mecontente/

Prochain sur la liste des vedettes qui sont demeurées à l'infirmerie cette saison, Zion Williamson est dans le même bateau que Lillard. Selon les informations de Shams Charania, il n'y a plus vraiment de doute : Zion ne sera pas de retour cette campagne.

L'espoir de le revoir dominer la clé pour les Pelicans était pourtant présent il y a moins de deux semaines.

Williamson connaîtrait toutefois du progrès dans le rétablissement de sa fracture au pied, lui qui peut maintenant participer à des entraînements basketball, incluant du tir sur place. La fenêtre de 11 rencontres qui attend les Pelicans avant le tournoi de play-in est simplement trop mince pour permettre le retour de Zion.

Néanmoins, La Nouvelle-Orléans pourrait causer des surprises au play-in et, qui sait, participer en première ronde des éliminatoires. Au moment d'écrire ces lignes, les Pels pointent au neuvième rang de l'Ouest, devant même les Lakers, et les Clippers ne sont plus qu'à cinq matchs devant.

Depuis deux semaines maintenant, le power forward de 21 ans et presque 300 livres (150 kg) demeure en Louisiane et côtoie ses coéquipiers, ce qu'il n'a pas fait beaucoup plus tôt dans la saison.


Le verdict après de plus amples évaluations de l'état de santé (physique) de Ben Simmons n'est pas encourageant; on parle d'une hernie discale. Malgré son désir de reprendre le jeu le plus tôt possible, aucune date de retour ne peut encore être ciblée. Il a déjà subi une injection épidurale et souffre de « nerfs coincés » dans la colonne vertébrale depuis le mois de février 2020.

Avec tous les signes qui pointent vers une annulation imminente du mandat vaccinal du secteur privé à New York – qui permettrait à Kyrie Irving de jouer les matchs à domicile –, les partisans des Nets de Brooklyn voudront certainement voir Simmons sur le terrain pour les séries, en plus de Kyrie. Or, un nuage d'incertitude plane actuellement au-dessus de la seconde franchise new-yorkaise.

Des spécialistes orthopédiques ont avancé au New York Times que la nouvelle acquisition de Brooklyn pouvait très bien manquer l’entièreté des séries éliminatoires, en plus de la saison régulière. À suivre.


En ce qui a trait aux Nuggets de Denver, on y préfère ne pas donner trop espoir à nos fans. Selon les dernières informations obtenues par Joe Vardon et Shams Charania de The Athletic, Michael Porter Jr aurait plus de chances de rejouer cette saison que le Canadien Jamal Murray.

À titre de note, le premier des deux joueurs étoiles a disputé un total de neuf rencontres cette année avant de rejoindre l'infirmerie avec une autre blessure au dos. L'autre n'a pas joué au basketball compétitif depuis le mois d'avril 2021 après une malheureuse déchirure du ligament croisé antérieur.

https://alleyoop360.com/2021/11/22/la-saison-de-michael-porter-jr-en-peril/

Nikola Jokic a beau être le MVP en titre de la ligue, ainsi qu'un candidat au même trophée cette année, mais il ne pourra pas porter Denver bien loin en séries sans les apports des deuxième et troisième meilleurs éléments de la formule des Nuggets. Leurs retours sont donc attendus avec anticipation au Colorado, mais rien n'a encore été garanti.

Murray et MPJ connaissent tous deux de bonnes progressions en vue d'une guérison complète, mais il existe des scénarios ce printemps où 1) Porter Jr revient au jeu, mais pas Murray, 2) les deux joueurs reviennent et 3) aucun d'entre eux n'est prêt à temps. Car il n'y a pas que santé qui compte, il faut aussi que leurs contributions soient significatives, s'ils sont pour être réintégrés à l'effectif en pleine série où la pression est à son comble.

Le 16 mars dernier, mon collègue William Thériault écrivait :

« À Denver, Jamal Murray a été envoyé dans la G League. Le combo guard de 25 ans, natif de l’Ontario, revient temporairement près de la maison en se joignant au Gold de Grand Rapids, club situé au Michigan, à des fins strictement d'entraînement.

Murray, un choix de loterie au repêchage de 2016, a connu la meilleure campagne de sa carrière en 2020-2021, avec des récoltes de 21.2 PTS, 4.0 REB et 4.8 AST. Il n’a toujours pas joué de la saison, lui qui se remet d’une déchirure du ligament croisé antérieur. »

William Thériault

Somme toute, la balle est dans le camp de Tim Connelly (président des opérations basketball), Calvin Booth (directeur général) et le reste de l'état-major. MPJ souhaite plus que tout rejoindre ses coéquipiers dans les prochaines semaines, visant même une date précédant la fin de semaine de Pâques, mais seul le temps nous dira si son vœu sera exhaussé.

Précédemment :

https://alleyoop360.com/2022/03/20/patrick-williams-reviendra-contre-toronto/
https://alleyoop360.com/2022/03/17/steph-curry-blesse-au-pied/
https://alleyoop360.com/2022/03/16/mise-a-jour-des-blesses-murray-simmons-wiseman-allen-isaac/

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram