Shai Gilgeous-Alexander brille malgré les moments sombres du Thunder

Publié le 23 janvier 2022 par Jasmin Baillargeon

C'est du déjà vu à Oklahoma City, le meneur Shai Gilgeous-Alexander présente d'excellentes statistiques, mais son équipe n'arrive pas à remporter de matchs. Ses plus qu'excellents sept derniers matchs ont mené le Thunder à une seule victoire.

Moyennant 27.3 PTS, 5.7 REB et 6.9 AST à ses sept dernières sorties, la qualité de jeu de SGA est atténuée par les mauvaises performances de son équipe qui n'arrive pas à gagner régulièrement. Ils ont perdu 10 de leurs 11 parties en 2022.

La seule victoire fut contre les Nets de Brooklyn, où le duo canadien formé du point guard et du Québécois Luguentz Dort s'était illustré dans un match à sens unique.

Hier, face aux Cavaliers de Cleveland, le principal problème du Thunder s'est bien montré le museau. Le manque de taille et surtout d'expérience de la formation de Mark Daigneault n'a pas été à la hauteur des Cavs qui ont remporté le match 94-87. Même si Gilgeous-Alexander a récolté 29 points, il ne peut pas remporter le match seul et les 10 points de son bras droit Dort sont venus en vain.

Ce manque de soutien n'est pas recommandé pour un jeune joueur avec autant de potentiel. Âgé de seulement 23 ans, le meneur en est à sa troisième saison avec Oklahoma City et moyenne plus de 20 points par match pour une deuxième campagne consécutive. Dans ces trois saisons, le Thunder n'a qu'une participation en séries. Cette dernière s'est terminée en première ronde et la présence de Chris Paul dans l'alignement a joué un grand rôle dans la réussite de l'équipe.

La saison suivante, marquée par le départ de CP3, ne s'est pas aussi bien déroulée. Gilgeous-Alexander s'est démarqué par ses performances individuelles, amassant en moyenne 23.7 PTS, 4.7 REB et 5.9 AST par match, sans toutefois que le reste de son équipe ne l'accompagne dans cette ascension. Le Thunder finit la saison avec 22 victoires et 50 défaites.

L'histoire se répète donc encore une fois cette année, alors que le 11e choix au repêchage de 2018 maintient en moyenne 22.8 PTS, 4.8 REB et 5.4 AST par soir, mais que son équipe se situe à l'avant-dernier rang de la conférence de l'Ouest avec 14 victoires et 32 défaites.

Or, il ne serait pas faux d'affirmer que tout ça fait partie des plans de Sam Presti, directeur général à OKC.

Le Thunder d'Oklahoma City affronteront les Bulls de Chicago demain à 20h00. Espérons pour le Thunder et Shai Gilgeous-Alexander que leur séquence de défaites consécutives s'arrête à cinq et qu'ils connaissent une meilleure deuxième moitié de saison.

Partage

Par Jasmin Baillargeon

1 2 3 13
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram