Joel Embiid refroidit le Scotiabank Arena, les Raptors au pied du mur

Publié le 20 avril 2022 par Pierre-Olivier Poulin

Joel Embiid s'est levé ce soir et a choisi la violence (et les dagues). Limité à cinq points en première demie, le candidat au Joueur le plus utile de la NBA s'est réveillé pour ramener les siens dans le match. Le grand pivot s'est chargé de tuer l'ambiance au domicile des Raptors de Toronto grâce à un tir de 3 points dévastateur en prolongation. Embiid a conséquemment permis aux 76ers de Philadelphie de l'emporter 104-101 et d'être avant 3 à 0 dans cette série.

Cela n'avait pas le même impact qu'en 2019, mais à leur façon, les Sixers ont rendu la monnaie de la pièce pour le tir légendaire de Kawhi Leonard lors du dernier affrontement éliminatoire entre les deux clubs. À égalité 101 partout, le Camerounais a tiré profit d'une défense inattentive des Raps pour marquer avec 0,9 seconde à faire à la soirée.

Malgré la tentative d'OG Anunoby pour forcer une deuxième période de prolongation, le mal était fait pour la troupe de Nick Nurse. Sans être la raison principale de cette défaite, les fans des Raptors se souviendront des deux lancers francs ratés par Precious Achiuwa qui auraient pu donner une avance de 2 points aux Torontois, avec 27,5 secondes à faire.

Au spectre général de ce match, Toronto n'aura pas profité des chances qui leur auront été données. En plus de ne marquer que 6 points sur les revirements lors de la deuxième demie et de la prolongation (contre 21 dans les 24 dernières minutes de jeu), James Harden avait été mis de côté lors de la fin du duel pour une accumulation de fautes.

Sans compter que les hommes de Doc Rivers ont eu leur première avance du match, uniquement après les premières 11 secondes de la période de temps supplémentaire.

Une occasion ratée pour les Raptors, qui accueillaient une première partie éliminatoire en Ontario depuis le 10 juin 2019. Maintenant en retard 0-3, ceux-ci deviennent la 144e équipe à accuser un tel retard. Sans surprise, les 143 équipes avant eux n'ont jamais réussi à accomplir l'ultime remontée.

Partage

Par Pierre-Olivier Poulin

1 2 3 5
  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram