« Manque de talent » offensif chez l'Alliance, selon Vincent Lavandier

Publié le 09 juillet 2022 par William Thériault

Vincent Lavandier n'affichait pas son plus grand sourire, jeudi en fin de soirée, après la défaite de l'Alliance contre les Honey Badgers de Hamilton.

En quelques minutes, l'entraîneur-chef du club montréalais a identifié plusieurs problèmes au sein de sa formation, devant les médias.

« Une équipe trop jeune, ils savent pas gérer les déplacements. Une équipe qui joue avec un Américain en moins [Sherwood Brown]. Une équipe qui a dû intégrer un nouveau joueur [Emondre Rickman] avec trois entraînements. Une équipe qui doit comprendre que faire des efforts ça ne suffit pas à ce niveau-là. Il faut aller au-delà de ça, dans le sacrifice pour autrui. »

- Vincent Lavandier

Jeudi marquait le premier match à domicile de l'Alliance depuis le 20 juin. La troupe du Français a eu droit à trois revers consécutifs à l'étranger. Avec la défaite contre Hamilton, qui trône au sommet du classement de la LECB, la séquence de revers montréalais s'élève à huit.

Selon Lavandier, ces deux semaines à jouer exclusivement sur la route ont eu un impact physique sur son groupe. Et ça a paru dans le match : bon combat en première demie, rencontre échappée lors de la deuxième :

« C'est toujours la même chose : quand on joue dos au mur, on joue bien. On met plus d'intensité... mais dos au mur, c'est trop tard. Je pense réellement qu'il faut plus de sacrifices collectifs pour autrui. »

« Manque de talent »

« En attaque, on a un manque de talent. C'est clair. » Ces paroles, bien que dommages à prononcer, se tiennent, statistiquement parlant.

Ashley Hamilton, celui qui maintient la meilleure moyenne de points par match avec Montréal avec 13.1 PTS, détient le 28e rang des pointeurs de la LECB. Certaines formations ont trois, parfois quatre joueurs qui marquent davantage.

Et sur le plan collectif, ce n'est guère mieux. L'Alliance est bonne dernière en termes de points par match avec 75.5 PTS. C'est une moyenne inférieur de 6.6 PTS aux Growlers de Terre-Neuve, avant-dernière dans cette catégorie.

Vincent Lavandier déplore que plusieurs changements ont été apportés au fonctionnement de la saison jusqu'à maintant. On a « diminué la charge d'entraînement, ajusté plein de choses », pointe-t-il. Mais les résultats tardent à venir.

Deux autres points, plus techniques :

Le centre Maxime Djo Ebala a quitté l'équipe pour des raisons réglementaires : il a signé un contrat en France qui l'empêche de poursuivre au Canada.

Et son remplaçant, l'Américain Emondre Rickman, n'était pas la première option. « C'est pas contre lui mais il y avait plein de choix possibles avant. On arrive pas à avoir les joueurs pour différentes raisons. »

Dans le cas de l'arrière Sherwood Brown : une fracture de la main le mettra de côté pour quatre à six semaines, en fonction de la décision du médecin de l'opérer ou non.

J'ai demandé à Vincent son niveau d'optimisme pour le reste de la saison, considérant ce qu'il venait de nous dire. « On attendra la semaine prochaine », m'a-t-il répondu.

Partage

Par William Thériault

Journaliste pigiste pour La Presse, William s'implique pour AlleyOop360 depuis sa création, en mai 2019. Il anime l'émission homonyme au 91.9 Sports.

Le basketball, c'est son amour de jeunesse.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram