Une première victoire en neuf joutes pour l'Alliance

Publié le 11 juillet 2022 par Liam Houde

L'optimisme de Vincent Lavandier était à son point le plus bas la semaine dernière à l'occasion du revers contre les Honey Badgers de Hamilton, alors un huitième consécutif. L'entraîneur-chef avait alors été cru avec les journalistes jeudi dernier suivant le match, mais une première victoire en neuf sorties, celle-ci à domicile face aux Bandits de Fraser Valley, devrait donner un erre d'aller à l'Alliance de Montréal.

« Manque de talent » offensif chez l'Alliance, selon Vincent Lavandier
L'entraîneur-chef de Montréal a identifié plusieurs aspects à améliorer, devant les médias cette semaine.
alleyoop360.com

On a pu voir une formation apparemment plus talentueuse qu'à son habitude lundi soir à l'Auditorium de Verdun, lorsque Montréal a remporté son duel 89-72 contre la troisième tête de série de la LECB. Les locaux, eux, voient leur fiche gagner une victoire pour l'apporter à 4-10, mais demeurent avant-derniers du circuit.

Les premiers indices du match, dont plusieurs tirs ratés dans la clé et des difficultés à percer vers l'intérieur, portaient à croire qu'une histoire similaire à celle des dernières rencontres était pour être écrite, mais un héros s'est levé pour les Alliés, afin d'injecter une dose d'attaque potable dans ce que faisaient le groupe de Montréalais.

Isiah Osborne a pris l'offensive en mains au deuxième acte pour niveler la marque à 36 partout en frappant deux tirs à 3 points consécutifs quelques minutes avant de rejoindre les vestiaires. La fluidité de cet engin piloté par Lavandier bénéficie grandement de la production de son guard élite lorsqu'il se présente, lui qui a pu être plus silencieux à certains de ses derniers matchs.

Le Canadien a enregistré l'un de ses meilleurs apports de la saison, au son de 22 points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions, une cote de +25, en plus de quelques dunks massifs, dont le alleyoop victorieux qui a fait vibrer tout Verdun.

Collectivement, c'était un quart de 20 points (contre 28) qu'ont mis sur pieds les Alliés au deuxième; un contraste important avec les maigres 7 points que leurs ont alloués des Bandits bien plus réveillés à travers les 10 premières minutes de la soirée.

Les portes se sont toutefois ouvertes au troisième engagement. Hernst Laroche a mené les montées de balles des siens avec une main de fer pour tout le match avec des récoltes de 15 points et 2 mentions d'aide, mais ce sont ses tirs de mi-distance qui ont donné le souffle nécessaire à l'Alliance à cette étape de la joute pour balancer quelques durs coups à l'opposant et prendre les devants. On n'a plus regardé vers l'arrière, ensuite.

Dans le camp adverse, la vedette du club Shane Gibson, cinquième meilleur marqueur moyen de la ligue avant d'entamer la partie (19.7 PTS), a été freiné par les défenseurs périphériques comme Alain Louis, pour n'accumuler que 7 points sur un rendement de 18% au tir. L'arrière talentueux et le moteur offensif de Fraser Valley semblait presque léthargique hors du ballon ce soir.

Tout de même, le coach opposé s'est dit impressionné de l'énergie qu'a apporté l'Alliance, malgré une série de huit défaites consécutives.

« Donnons le crédit à Montréal, ils ont bien joué et se sont méritée une grosse victoire. »

Mike Taylor, entraîneur-chef des Bandits de Fraser Valley

Il y aurait eu des discussions sérieuses au sein de l'équipe samedi à un entraînement, conversations que Hernst Laroche et Alain Louis qualifient de point tournant à cette première saison dans l'histoire de l'Alliance. Il ne s'agit désormais que d'un calendrier de six affrontements pour Lavandier et ses hommes. On comprend qu'avec le risque élevé qui existe de rater totalement les séries, l'approche est « d'un jour à la fois ».

Les cinquièmes aux huitièmes positions (n'incluant pas les BlackJacks d'Ottawa) croiseront le fer pour se disputer deux places disponibles en séries dans un mini-tournoi de style play-in, les 4 et 5 août prochains. Dans la capitale nationale, les séries éliminatoires seront amorcées le 7 août avec un point culminant, le « championship weekend », qui prendra place du 12 au 14 août. Les BlackJacks ont déjà leur billet pour l'événement, eux qui jouent le rôle d'hôte.

Il y a donc encore beaucoup de pain sur la planche de l'Alliance en vue d'un sprint ultime vers le play-in; on ne compte plus que six matchs au calendrier de l'équipe, pour en disputer la moitié à l'étranger, incluant trois joutes consécutives face aux Growlers de Terre-Neuve. Prochain défi : des adversaires familiers, les Nighthawks de Guelph au Centre Sleeman. Le rendez-vous est le 13 juillet à 19h00.

Tout sur l'Alliance et la LECB :

LECB | AlleyOop360
alleyoop360.com

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram