Et si LeBron ne signait pas de prolongation avec les Lakers en 2023 ?

Publié le 23 juin 2022 par Louis-Éric Masse

Et si LeBron ne retournait pas avec les Lakers en 2023 ? Il est encore très tôt pour se mouiller, mais mieux vaut se poser la question plus tôt que tard. 

En ce moment, Los Angeles fait tout en son possible pour faire plaisir à LeBron. Anthony Davis, Russell Westbrook ou même des vétérans comme Carmelo Anthony et Dwight Howard ne sont pas arrivés à L.A. par hasard. Plusieurs estiment que c’est carrément à la demande du King que ces joueurs ont aujourd’hui l’occasion de jouer pour le mauve et or.

Et si ce n’était que temporaire ? Est-ce une sorte de « Last Dance » pour les Lakers ? Cette idée n’est pas de mon cru, mais bien une supposition émise par nul autre que Brian Windhorst plus tôt aujourd’hui.

Pourquoi est-ce que LeBron quitterait ? Toujours selon Windhorst, tout simplement pour retourner à Cleveland. Les Cavaliers de 2022 ont un visage complètement différent que ceux de 2018, année où James a signé à Los Angeles parce que Cleveland représente de nos jours une jeune équipe prometteuse qui déborde de talent. Autrement dit, l’Ohio devient encore plus alléchant pour LeBron.

L’argent n’est plus une priorité pour James. Récemment devenu milliardaire et même l’athlète le mieux payé au monde, il est clair que LeBron priorisera son bien-être avant son portefeuille. Au mois de février dernier, l’homme de 37 ans a avoué à The Athletic que retourner à Cleveland était bel et bien une possibilité.

Dans la même entrevue, LBJ a confirmé qu’il voulait jouer avec son fils, LeBron James Jr. (Bronny.) Il faut donc prévoir un pacte d’une saison en 2023 puisque Bronny est éligible au repêchage de 2024.

Pour tous les détails, c’est ici :

LeBron James: un possible retour à Cleveland n'est pas écarté | AlleyOop360
Il a également confirmé qu'il jouera sa dernière année avec son fils, peu importe où il se retrouvera dans la NBA.
alleyoop360.com

James aura très probablement le loisir de choisir l’uniforme dans lequel il jouera. Toujours parmi l’élite du circuit, compter sur un joueur de sa trempe et surtout sur sa popularité, ce n’est pas banal. Un petit marché pourrait vivre une renaissance avec un certain James dans l’alignement partant.

Fort à parier que tous les projecteurs seront sur LeBron dès le début de la prochaine saison morte. Historiquement, peu importe l’équipe pour laquelle il a joué a élevé son jeu d’un cran. 

Lakers : L'après-LeBron

L’héritage du King est souvent vu comme négatif. « LeGm » saute d’équipe en équipe en laissant les clubs en décrépitude. Sera-t-il encore le cas cette fois ? 

Note : Il ne faut pas oublier que tout ceci est hypothétique. À moins d’avoir une boule de cristal, impossible de prédire ce que LeBron fera l’année prochaine.

Dur de prédire le visage des Lakers lors de la saison 2023-2024 puisque seulement Anthony Davis et Talen Horton-Tucker sont sous contrat jusque-là. Cela veut donc dire qu’en même temps que James, il faudra surveiller les faits et gestes de Russell Westbrook (s’il est toujours avec L.A.) l’été prochain. 

Et ce n’est pas tout. L’été 2023 s’annonce excitant puisqu’outre James et Westbrook, plusieurs vedettes comme James Harden, Nikola Jokic, Nikola Vucevic, D’Angelo Russell, Andrew Wiggins, Christian Wood ou Kemba Walker deviennent agents libres.

La question à se poser est donc la suivante : Anthony Davis acceptera-t-il de rester avec les Lakers sans LeBron ? Ce n’est pas si simple…

L’histoire du départ de Davis a fait couler beaucoup d’encre en 2019 et pour une bonne raison puisque le colosse de 6 pieds, 10 pouces avait piqué une crise aux têtes dirigeantes des Pélicans pour jouer aux côtés de LeBron.

Donc, sans le numéro 6, l’histoire pourrait se répéter et Davis pourrait vouloir jouer avec une autre superstar. Si tel est le cas, les Lakers se retrouvent dans un pétrin sans nom.

On se souvient de l’ère post-Kobe Bryant à Los Angeles avec beaucoup de découragement. Ce pourrait encore être le cas si James décide de signer à Cleveland ou n’importe où ailleurs.

Il est pertinent de le rappeler une autre fois, tout cela n’est pour l’instant que suppositions. Pour l’instant, les Lakers et James ont les yeux rivés sur la prochaine saison, alors que l’équipe tente de rebondir d’une campagne très décevante.

Partage

Par Louis-Éric Masse

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram